Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : le maire de La Teste-de-Buch prend un arrêté pour autoriser tous les commerces à rouvrir

-
Par , France Bleu Gironde

Patrick Davet, maire de La Teste-de-Buch (Gironde), prend un arrêté ce samedi pour permettre aux commerces "non-essentiels" de sa ville de rester ouverts malgré le reconfinement. Selon lui, le "gouvernement se trompe" en ordonnant leur fermeture.

La Teste-de-Buch en 2018 (illustration)
La Teste-de-Buch en 2018 (illustration) © Maxppp - Cottereau Fabien

Il se joint à la fronde des maires contre la fermeture des commerces. Patrick Davet, maire (LR) de La Teste-de-Buch en Gironde prend un arrêté ce 31 octobre pour permettre aux commerces "non-essentiels" de sa commune de rester ouverts malgré le reconfinement. Jusqu'au 1er décembre au moins, seuls les commerces jugés "essentiels", en particulier alimentaires, sont autorisés à recevoir des clients. 

"J'ai conscience de représenter la loi", souligne Patrick Davet. Mais "je suis pour l'égalité. Nos petits commerçants ne sont pas traités au même niveau" que les grandes surfaces autorisées à ouvrir, estime-t-il.  Pour le maire de de La Teste-de-Buch, il faut donc "aider" ces commerçants qui "ne vont pas se remettre de la deuxième vague" de l'épidémie de Covid-19. S'il sait que la préfecture risque de s'opposer à son arrêté, l'élu veut avant tout "faire pression sur le gouvernement, lui montrer qu'il se trompe."

Patrick Davet précise qu'il souhaite instaurer la jauge d'un client à la fois dans les commerces de sa commune. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En réaction, la sous-préfète d'Arcachon Houda Vernhet a vivement condamné ce choix, "une décision illégale". "Des mesures vont être prises pour _faire annuler cet arrêté_", a-t-elle indiqué, en demandant aux commerçants de faire appel "au bon sens" en cette période d'épidémie. 

Elle a également précisé que les contrôles de police allaient continuer, et que les commerçants ne respectant pas les mesures de fermeture du 29 octobre seraient verbalisés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess