Politique

RÉÉCOUTEZ > Joël Bruneau, nouveau maire de Caen, invité de France Bleu Basse-Normandie

Par Bénédicte Courret, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) lundi 31 mars 2014 à 9:20 Mis à jour le lundi 31 mars 2014 à 12:47

Joël Bruneau victorieux à Caen.
Joël Bruneau victorieux à Caen. © Jean-Pierre Blimo - Radio France

Au lendemain de son élection, le nouveau maire de Caen, Joël Bruneau, était l'invité de France Bleu Basse-Normandie ce lundi. Retrouvez ses principales déclarations ici.

La victoire est sans appel pour Joël Bruneau à Caen. Le conseiller régional UMP de 50 ans devient maire de Caen avec 57,07% des suffrages. Ce lundi matin, le nouveau maire affiche pourtant un certain sang-froid. "Pas d'arrogance " dit-il, "nous passons maintenant à la mise en œuvre du projet ".

Ce dimanche, en apprenant sa défaite, le maire sortant socialiste Philippe Duron a essuyé quelques larmes. Ce lundi, Joël Bruneau veut témoigner son "respect à ceux qui ont voté pour Philippe Duron ", et il prône le "rassemblement ".

Maire de Caen, une nouvelle vie ?

"Je n'ai pas une conception people de la vie politique " assure Joël Bruneau. Le nouveau maire de Caen va démissionner de son mandat de conseiller régional de Basse-Normandie en vertu de la loi contre le cumul des mandats. Il briguera cependant la présidence de l'agglomération caennaise.

Quelle marge de manœuvre sur les projets en cours ?

En ce qui concerne les projets lancés par la municipalité Duron, Joël Bruneau évoque ses réticences à construire une 2e ligne de tramway ("Il nous faut du transport propre mais ne soyons pas dogmatiques "), son souhait de réduire les coûts du chantier de la bibliothèque multimedia, sa volonté de faire des choix transparents en matière de vie culturelle et son intention que "toute la ville avance à la même vitesse ".

Quel regard sur les résultats des voisins ?

Interrogé sur son analyse des résultats régionaux et nationaux, Joël Bruneau affirme : "Le temps des notables est révolu ". En Basse-Normandie, le basculement à droite de plusieurs communes s'accompagne d'un rajeunissement des élus. L'exemple le plus frappant en la matière étant peut-être Ouistreham où Romain Bail, candidat UMP-CPNT de 29 ans, détrône André Ledran, 82 ans, maire PS de la ville depuis 1983.

Le conseil municipal d'installation de la nouvelle équipe d'élus qui va diriger Caen est prévu ce samedi.

RÉÉCOUTEZ Joël Bruneau, nouveau maire de Caen, sur France Bleu Basse-Normandie :

 

Joël Bruneau, nouveau maire de Caen, invité de France Bleu Basse-Normandie (1/2).

Joël Bruneau, nouveau maire de Caen, invité de France Bleu Basse-Normandie (2/2)

 

 

VIDÉO : le reportage de France 3 Basse-Normandie sur les pas de Joël Bruneau dans nos studios.

 

Partager sur :