Politique

Réforme cantonale : la riposte de certains élus creusois

Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse lundi 24 février 2014 à 11:04

En 2015, la Creuse passera de 27 à 15 cantons ce qui implique des regroupements. Cela ne fait pas plaisir à tout le monde. La résistance s'organise.

D'après la carte cantonale publiée vendredi au Journal officiel, le nouveau canton d'Auzances engloberait ceux de Crocq et La Courtine. Une aberration pour les deux conseillers généraux. Philippe Breuil et René Roulland  demandent au président du Conseil général, Jean-Jacques Lozach, de déposer un recours au Conseil d'État contre ce redécoupage, au nom du département de la Creuse. En attendant, les deux élus saisiront eux-mêmes la plus haute juridiction administrative.

Contestation aussi à Saint-Silvain-Montaigut

Jean-Pierre Deville, maire de St-Silvain-Montaigut

Le maire de Saint-Silvain-Montaigut ne décolère pas. Sa commune quitte le nouveau canton de Saint-Vaury pour celui de Guéret et alors que Gartempe et Montaigut-le-Blanc restent avec Saint-Vaury. Jean-Pierre Deville organise mercredi une réunion extraordinaire du conseil municipal pour annoncer la riposte. Il envisage une démission collective voire de ne pas présenter de liste pour les prochaines municipales.

Les conseillers généraux de Crocq et La Courtine vont saisir le Conseil d'Etat

Partager sur :