Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réforme des retraites : "Il faut avancer sur l'âge pivot", estime Anne-France Brunet, députée LREM

-
Par , France Bleu Loire Océan

Au 33ème jour de conflit sur la réforme des retraites et alors qu'une phase de négociation va débuter mardi, la députée La République En Marche de Loire atlantique, Anne-France Brunet plaide pour un "compromis" sur l'âge pivot.

Anne-France Brunet, député LREM de Loire-Atlantique
Anne-France Brunet, député LREM de Loire-Atlantique © Maxppp - Christophe Morin

A la veille d'une phase de négociation qui s'ouvre, mardi, entre le gouvernement et les syndicats, la député La République En Marche de Loire atlantique, plaide pour un compromis sur l'age pivot. "Il y a des points sur lesquels il faut avancer, en particulier sur l'âge pivot et tout ce qui concerne la pénibilité" estime la députée LREM. Anne-France Brunet ne parle pas pour autant de supprimer l'âge pivot, seulement de le moduler."Une personne qui commence à travailler à 16 ans et une autre qui commence à 30 ans, l'âge pivot ne peut pas être le même pour l'un et pour l'autre". Idem sur la pénibilité, pour Anne France Brunet, "si certains ont eu des travaux très pénibles, on ne peut pas envisager qu'ils aient un âge pivot qui soit identique à ceux qui n'ont pas pénibilité". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess