Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Réforme des retraites : " Le gouvernement joue un jeu dangereux" selon Aurélien Pradié

-
Par , France Bleu Occitanie

Le député Les Républicains du Lot Aurélien Pradié a dénoncé ce vendredi sur France Info l'attitude du gouvernement au 30e jour de grève contre la réforme des retraites. Il annonce que son parti fera des propositions sur la réforme en ce début de semaine.

Aurélien Pradié à l'Assemblée nationale (illustration)
Aurélien Pradié à l'Assemblée nationale (illustration) © Maxppp - IP3 PRESS

Lot, France

Aurélien Pradié ne mâche pas ses mots ce vendredi matin sur France Info. Le député Les Républicains du Lot dénonce l'attitude du gouvernement au 30e jour de grève contre la réforme des retraites.

"J'ai été frappé de voir que le président de la République lui-même n'avait pas eu un mot pour celles et ceux qui paient les pots cassés" — Aurélien Pradié 

Le secrétaire général des Républicains dénonce une stratégie qui consiste à "dresser une catégorie de français contre une autre catégorie de français , c'est un jeu absolument dangereux qu'est en train de jouer le gouvernement [...] et j'ai été frappé de voir que le président de la République lui-même n'avait pas eu un mot pour celles et ceux qui paient les pots cassés de cette stratégie du pourrissement et du bras de fer".

Les Républicains feront des annonces en début de semaine

Aurélien Pradié annonce que son parti fera des annonces sur la réforme en début de semaine prochaine : " Les Républicains dans une prise de parole collective, avec les représentants de l'Assemblée nationale et du Sénat, nous nous exprimerons pour proposer des dispositions autour de la pénibilité parce que la pénibilité doit être au cœur du dispositif des retraites pour l'avenir".

"La pénibilité doit être au cœur du dispositif des retraites pour l'avenir" — Aurélien Pradié

Pour le député du Lot, trois sujets posent problème. Il réclame d'abord une réforme des régimes spéciaux bien plus rapide : "il faut que nous réformions dans les huit ans qui viennent le système". Aurélien Pradié est contre un dispositif à points : "ce dispositif c'est une instabilité des pensions de retraite et ça les français l'ont bien compris". Enfin, l'élu réclame que l'âge de départ à la retraite soit " repoussé pour que le niveau des pensions soit maintenu à l'avenir et que la pénibilité soit au cœur du dispositif".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu