Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Réforme des retraites : le recours au 49.3 est un manque de respect pour le parlement selon Marietta Karamanli

Par

La députée socialiste de la Sarthe dénonce le passage en force du gouvernement dans le dossier de la réforme des retraites. Elle condamne toutefois les violences de certains opposants au projet de loi du gouvernement.

Marietta Karamanli, candidate à la mairie du Mans Marietta Karamanli, candidate à la mairie du Mans
Marietta Karamanli, candidate à la mairie du Mans © Radio France - yann lastennet

Le local de campagne du ministre des comptes publics Gérald Darmanin à Tourcoing tagué. La permanence du Premier ministre Edouard Philippe au Havre dégradée . Depuis l'annonce du recours au 49.3 dans l'épineux dossier de la réforme des retraites, les opposants au projet de loi du gouvernement multiplient les actions. La plupart sont pacifiques heureusement. Pour Marietta Karamanli,  "toute violence doit être condamnée et ce n'est pas comme cela qu'on arrive à porter nos préoccupations. Seulement, je trouve, qu'éviter tout dialogue cela amène à des colères et à des actes de violence même s'ils ne sont pas justifiables" explique la député socialiste de la deuxième circonscription de la Sarthe qui est aussi candidate à la mairie du Mans lors des prochaines élections municipales. Car pour Marietta Karamanli, la décision du gouvernement de passer en force dans ce dossier complexe de la réforme des retraites est " un manque de respect pour le parlement". Marietta Karamanli se dit " très inquiète de la façon dont nos institutions fonctionnent. Le 49.3 ne permet pas le débat au parlement et un texte, à travers le dialogue, permet d'être amélioré dans le débat parlementaire. Là ce sera le texte uniquement du gouvernement sans aucun débat".         

Publicité
Logo France Bleu
loading

Des arbres et une piscine

Questionnée sur le thème de l'urbanisme, la candidate à la mairie du Mans souhaite plus de nature dans la ville. Elle veut planter 30 000 arbres en 6 ans . " La végétalisation de la ville est nécessaire. C'est une ville déjà verte. Par contre, on a des places qui ne jouent par leurs rôles. Ce sont des places parking. Apporter de la végétalisation, de l'eau, cela contribue aussi à la lutte contre le réchauffement climatique . Moi je préfère des arbres dans les rues et sur des places, plutôt que des espaces éphémères qui coûtent chers". Une pique lancée à l'un de ses adversaires, l'actuel maire du Mans Stéphane Le Foll et son jardin éphémère , installé l'été dernier place de la République.  

loading

La candidate sans étiquette, issue du parti socialiste, estime que le temps des grands travaux n'est "jamais révolu. Nous avons travaillé sur un projet de salle d'athlétisme mais qui n'est pas forcément sur Le Mans même. Il faut penser à l'échelle de la Métropole. Il manque aujourd'hui sur Le Mans Métropole une piscine avec un vrai plan natation pour permettre aux enfants d'accéder à ces équipements là!"

loading

Les candidats aux municipales au Mans

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu