Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Réforme des retraites : "la méthode n'a pas permis de répondre aux inquiétudes" (Jean-Michel Mis)

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Avant les explications du Premier ministre ce mercredi sur la réforme des retraites, le député LREM de la Loire Jean-Michel Mis attend de la part d'Edouard Philippe "des annonces de nature à rassurer nos concitoyens", mais le parlementaire compte sur le gouvernement pour mener la réforme à terme

Jean-Michel Mis à l'Assemblée nationale.
Jean-Michel Mis à l'Assemblée nationale. © Maxppp - Thomas Padilla

Entre deux journées de mobilisation contre la réforme des retraites, mardi et jeudi, le Premier ministre doit présenter le projet ce mercredi. Edouard Philippe doit expliquer "l'architecture" de la réforme visant à fondre les 42 régimes de retraite actuels (général, des fonctionnaires, privés, spéciaux, autonomes, complémentaires) en un seul système universel par points.

Cette réforme est plus juste, plus solide et nécessaire

"Pour que cette fronde sociale s'arrête, il faut que le Premier ministre soit extrêmement précis, extrêmement clair sur les annonces qu'il va faire tout à l'heure", commentait ce mercredi matin le député LREM de la Loire Jean-Michel Mis, qui attend par ailleurs que le gouvernement maintienne le cap. "C'est le contrat qu'on a passé avec les Français", rappelle-t-il. 

Jean-Michel Mis, invité de France Bleu matin le 11/12/2019

Il rappelle aussi que la réforme "est débattue depuis déjà deux ans". Deux ans pendant lesquels "le travail de pédagogie a peut-être été fait de manière insuffisante", regrette le député de la majorité. "La méthode n'a pas permis de répondre aux inquiétudes de nos concitoyens". "Il faut aujourd'hui apporter des réponses qui soient de nature à expliquer que cette réforme est à la fois plus juste et plus solide et nécessaire", poursuit Jean-Michel Mis. Pour lui, le principal avantage du système par points est celui de la transparence : "chaque Français pourra calculer de manière précise et tout au long de sa carrière professionnelle sa retraite, alors qu'aujourd'hui la grande difficulté du système, c'est l'incertitude"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu