Politique

Manifestation de Mélenchon contre le "coup d'Etat social" : entre 30.000 et 150.000 personnes dans la rue à Paris

Par Germain Arrigoni, France Bleu Paris et France Bleu samedi 23 septembre 2017 à 17:39 Mis à jour le samedi 23 septembre 2017 à 22:58

Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon © AFP - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

La manifestation de La France insoumise emmenée par son leader Jean-Luc Mélenchon contre les ordonnances de la réforme du Code du Travail a réuni samedi à Paris entre 30.000 personnes selon la police et 150.000 personnes selon les organisateurs.

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé ce samedi à l'appel de Jean-Luc Mélenchon et de son parti La France insoumise, pour dire non au "coup d'Etat social" que constituent les ordonnances d'Emmanuel Macron réformant le Code du travail.

"Vous êtes la fierté et l'honneur de la patrie qui ne se laisse pas insulter", a scandé Jean-Luc Mélenchon devant la foule. Et le leader de La France insoumise de répliquer à Emmanuel Macron pour qui "la démocratie, ce n'est pas la rue" en lançant : "c'est la rue qui a abattu les rois, les nazis, le plan Juppé et le CPE..."

C'est la rue qui a abattu les rois, les nazis, le plan Juppé et le CPE..." — Jean-Luc Mélenchon

A LIRE AUSSI ► Certaines mesures de la réforme du Code du travail entrent en vigueur dès ce samedi

Mélenchon appelle étudiants et lycéens à se mobiliser contre Macron

Après les deux journées de manifestations organisées à l'appel de plusieurs syndicats, notamment la CGT, le 12 et ce jeudi 21 septembre, Jean-Luc Mélenchon a affirmé samedi sur les ordonnances réformant le Code du travail que "la bataille n'est pas finie, elle commence". "Avant la ratification des ordonnances par le Parlement, je souhaite, avec les organisations syndicales, et nous sommes prêts à nous ranger derrière elle, une action forte et dense", a-t-il lancé, dans son discours à Paris, en évoquant la possibilité de "déferler à un million sur les Champs-Elysées".

Entre 30.000 et 150.000 personnes dans la rue

La manifestation de La France insoumise contre les ordonnances de la réforme du Code du travail a réuni 30.000 personnes à Paris samedi après-midi, a-t-on appris auprès de la police. De son côté, Jean-Luc Mélenchon avait parlé de 150.000 manifestants.

Jean-Luc Mélenchon a appelé samedi étudiants, lycéens et apprentis à se "mettre en mouvement" pour obtenir le retrait des ordonnances réformant le Code du travail et d'autres décisions prises par le gouvernement depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Elysée.

Brefs incidents au pied de la scène du discours de Mélenchon

De brefs incidents ont éclaté samedi entre militants radicaux du "black bloc" et des partisans de Jean-Luc Mélenchon place de la République à Paris, où le leader de la France insoumise prononçait un discours en fin d'après-midi, a constaté un journaliste de l'AFP. En arrivant place de la République, quelques dizaines de militants radicaux autonomes, qui défilaient en amont du cortège parti de la place de la Bastille, vêtus de noir et visages masqués, ont couru vers la scène, où ils ont arraché des affiches de la France insoumise. Certains ont jeté des projectiles sur la scène et renversé des barrières.

Hormis ces incidents, la manifestation s'est déroulée "dans d'excellentes conditions de sécurité", précise la préfecture de police de Paris, qui ajoute qu' "aucune dégradation n'a été constatée sur l'itinéraire du cortège".

  - Visactu
© Visactu -