Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Réforme territoriale : le président des Pays de la Loire favorable à l'interrégionalité

mardi 13 mai 2014 à 16:25 Par Typhaine Morin, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Loire Océan, France Bleu Maine et France Bleu Mayenne

Le président de la région Pays de la Loire, Jacques Auxiette, l'a répété ce mardi lors d'une séance extraordinaire du conseil régional : les Pays de la Loire sont une région où il fait bon vivre et où les services aux citoyens fonctionnent bien. Des élus de tous bords et des acteurs de la vie économique se sont en majorité dit favorables à un rapprochement avec la Bretagne.

Lors de cette session extraordinaire du conseil régional, les élus ont débattu de la réforme territoriale
Lors de cette session extraordinaire du conseil régional, les élus ont débattu de la réforme territoriale © Radio France/Tyohaine Morin

Avant de savoir quelles options s'offrent à la région Pays de la Loire dans le cadre de la réforme territoriale voulue par le chef de l'Etat et le Premier ministre, Jacques Auxiette, le président socialiste de région, a convoqué, pour en débattre, une session extraordinaire du conseil régional ce mardi matin. 

Pour le président de région et plus d'une centaine d'autres signataires d'une pétition publiée ce lundi, les Pays de la Loire ne doivent pas être démantelés. D'abord parce que ce territoire administratif, qui existe depuis 1974, "ça marche, et pas sur des fondements identitaires. Mais grâce à la volonté de différents acteurs et des projets communs ", a souligné Jacques Auxiette. Avec 3,6 millions d'habitants, "on est capables de peser sur toute l'Europe ". 

Rapprochement avec la Bretagne 

Si des efforts doivent être faits et une réflexion engagée, le président de région présente sa méthode : il faut d'abord répondre à la question "à quoi on sert? " "Mener la 'bataille des compétences' ", réduire la présence de l'Etat en région, et n'avoir qu'"un seul critère : l'efficacité ". Et pour y parvenir, M. Auxiette se dit ouvert au débat, avec un faible pour l'interrégionalité, la coopération renforcée entre des régions. Mais pas question de défaire ce qui fonctionne, préviennent la majorité des intervenants. Parmi les propositions de coopération ou de fusion avec d'autres région, un "rapprochement avec la Bretagne " semble faire l'unanimité. 

A l'extérieur de l'hôtel de région, une trentaine de Bonnets rouges attendaient Jacques Auxiette. Ils demandaient le démantelement des Pays de la Loire, "une pseudo région avec une pseudo identité qui n'existe pas ", et le rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne.