Politique

Réforme territoriale | Martine Aubry : "Il n'est pas trop tard pour réussir le quinquennat"

Par Bénédicte Courret, France Bleu Nord et France Bleu Picardie vendredi 18 juillet 2014 à 18:07

Martine Aubry.
Martine Aubry. © MaxPPP

Martine Aubry, maire de Lille, explique ce vendredi son opposition à la fusion des régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie dans le cadre de la réforme territoriale. "Il n'est pas trop tard pour réussir le quinquennat" assure-t-elle lors d'une conférence de presse commune avec d'autres élus socialistes du Nord à Paris.

Pourquoi Martine Aubry s'oppose-t-elle à la fusion Nord-Pas-de-Calais-Picardie prévue par la réforme territoriale votée ce vendredi par les députés ? La maire de Lille, tout comme une partie des élus socialistes du Nord, affichent leur opposition à cette fusion. Des députés du Nord ont présenté la nuit dernière un amendement (lire cet amendement) pour empêcher ce rapprochement.

"Mardi dernier, patatras"

Et se font jour des dissensions au sein de la majorité socialiste, y compris entre les élus PS du Nord et ceux de Picardie. Ce vendredi, Martine Aubry affirme "J'ai applaudi l'idée de faire de grandes régions ". Elle assure avoir défendu "le fait que la Picardie devait rester seule le temps que l'on puisse se préparer. Et puis mardi dernier, patatras (NDLR : mardi est le jour où le choix d'allier la Picardie avec le Nord-Pas-de-Calais plutôt qu'avec la Champagne-Ardenne a été annoncé). Je n'ai jamais vu ça, ni sur le plan républicain, ni sur le plan démocratique. "

Et elle envoie une pique à peine voilée à la présidence Hollande : "Si, depuis deux ans, on avait eu plus de vision et de méthode ".  Quant à son refus de fusionner avec la Picardie, elle l'assure il n'est pas motivé par un manque de solidarité mais plutôt "parce que nous allons être tirés par le bas, par nous-mêmes, pas par la Picardie. " Pour elle, cette réforme doit alller de pair avec une réforme de la fiscalité locale. Et de préciser : "Il n'est pas trop tard pour réussir le quinquennat ."