Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Régionales 2015 : Xavier Bertrand croit en ses chances de victoire au second tour

mardi 1 décembre 2015 à 9:15 Par Eric Turpin, France Bleu Nord et France Bleu Picardie

Xavier Bertrand, tête de liste Les Républicains UDI, pense qu'il peut l'emporter au second tour des élections régionales en cas de duel face à Marine Le Pen. Il l'a affirmé mardi matin sur France Bleu Nord et France Bleu Picardie.

Xavier Bertrand
Xavier Bertrand © Maxppp - Baziz Chibane

Xavier Bertrand est convaincu qu'il peut l'emporter au second tour des élections régionales dans le Nord-Pas-de-Calais face à Marine Le Pen. « Une élection se joue au second tour », a déclaré mardi matin le député maire de Saint-Quentin, tête de liste Les Républicains-UDI sur France Bleu Nord et France Bleu Picardie. 

« En cas de duel, Marine Le Pen contre moi, je peux gagner cette élection. Je suis le seul qui peut empêcher Madame le Pen de faire main basse sur une région qui ne l'intéresse pas », a souligné Xavier Bertrand, « c'est au second tour que tout se jouera, et vous verrez, les résultats seront très différents de ce que les sondages ont indiqué »

« Je peux gagner », dit Xavier Bertrand au micro de Pascale Thiebold

Marine Le Pen oublie qu'on est en démocratie

Xavier Bertrand s'est montré très critique à l'égard de Marine Le Pen indignée par la prise de position de la Voix du Nord et de Nord Eclair contre elle. 

« Moi je ne compte pas les mauvais articles que j’ai pu avoir à un moment ou à un autre, je n’en fais pas tout un plat comme Madame Le Pen. Si pour elle, il n’y avait que National Hebdo, le journal du Front National, ce serait peut-être plus simple », a précisé le candidat de droite. 

Xavier Bertrand reproche à Marine Le Pen « un comportement d'enfant gâté » et d'avoir « oublié qu'on est en démocratie ». Et le candidat de droite d'ajouter : « Ça montre aussi que le Front National est un parti d’extrême droite. Si on n’est pas d’accord, on est condamné à mort »

Propositions concrètes pour l'emploi

L'ancien ministre a aussi rappelé son credo : le travail. Avec un éventail de propositions concrètes pour ramener les chômeurs vers l'emploi : la prise en charge d'une partie des frais de transports pour ceux qui doivent prendre leur voiture pour aller travailler. Prise en charge d'une partie des frais de garde d'enfants pour les femmes qui travaillent ou veulent faire une formation. 

« La région va financer des formations dès qu'il y a une offre disponible. En dix mois, je pense qu'on peut trouver une solution pour 50% des emplois non pourvus. IL y en a 120 000 dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie », a précisé Xavier Bertrand. 

Le canal Seine-Nord oui, l'éolien non 

Au moment où la Cop 21, la conférence sur le climat, se tient à Paris en présence de 150 chefs d'Etat et de gouvernement, Xavier Bertrand a rappelé son hostilité à l'éolien : « Si vous développez l’éolien en mer, vous faites une croix sur la pêche et les pêcheurs. Moi je veux la pêche. Je veux les pêcheurs. Je suis contre le développement de l’éolien »

A l'inverse, le candidat Les Républicains défend le projet de canal Seine-Nord : « Ce sont 10 000 emplois pendant les travaux et 10 000 à 20 000 emplois après les travaux. Je suis le seul candidat qui ferait le canal Seine-Nord. Les Verts ne veulent pas d’un canal grand gabarit »