Politique

REGIONALES | Le FN propose de baisser la part régionale de la taxe sur l'essence (TIPP)

Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mardi 13 octobre 2015 à 19:04

Nicolas Bay, tête de liste Front National en Normandie
Nicolas Bay, tête de liste Front National en Normandie © Radio France - Francis Gaugain

Les élections régionales se tiennent dans moins de deux mois: les 6 et 13 décembre. En jeu: la réunification de la Normandie. Un ensemble de trois millions et demi d'habitants. Quel programme pour le FN ? Réponse de la tête de liste, Nicolas Bay, il est l'invité de "Face à la presse" ce mardi soir.

Le rendez-vous est fixé dans moins de deux mois désormais, les élections régionales ont lieu les 6 et 13 décembre. Le Front National se présente en Normandie avec Nicolas Bay comme tête de liste. Le FN est arrivé en tête des cinq départements normands en mars dernier.  Cet homme de 37 ans est l'invité de "Face à la presse" sur France Bleu Basse-Normandie, en collaboration avec Ouest-France et France 3 Basse-Normandie.

En vous reproche votre absentéisme au Conseil régional de Haute-Normandie

Je n'ai de leçons à recevoir de personnes. Depuis 6 ans nous avons été assidus  et fait des propositions. Je n'en dirais pas autant des socialistes. Il n' y a qu'à voir les PV des séances, je suis toujours présent et assidu à quelques exceptions près. Cela fait partie des petites attaques électorales. les socialistes devraient essayer de défendre leur bilan.

Pourquoi avoir choisi la Normandie pour faire carrière ?

Je suis là depuis 7 ans. je me suis engagé ici. C'est un choix personnel. un parachutage, non ? ce n'est pas parce qu'on déménage qu'on est parachuté. je suis le seul deputé européeen de la Normandie. malégitimité est totale. Je me suis engagé au moment de la campagne pour le traité de Maastricht, j'avais 14 ans. je m'intéressais avec des yeux d'adolescent, c'était un vrai tournant, un déclic qui m'a fait m'intéresser à la politique.

Votre slogan est: "libérons la Normandie", elle est occupée la Normandie ?

C'est un Clin d'oeil historique. Plus sérieusement, je veux libérer la Normandie du fiscalisme, des lourdeurs administratives , du carcan de Bruxelles qui pénalise nos pêcheurs et nos éleveurs. Le FN représente une vraie alternative. Je pense qu'il faut bousculer le jeun politique de l'alternance droite / gauche. la réunification est l'occasion d'une belle réforme. le FN a toujours soutenu cette idée contrairement au PS. La séparation entre la Haute et la Basse est une insulte à l'histoire de la belle Normandie.

La réforme territoriale  ne nous semble pas aller dans le bon sens, il y aura des hyper-régions qui éloignent le pouvoir des citoyens.

Comment vous voyez-vous à l'issue du premier tour ?

Le FN est arrivé en tête lors des dernières départementales donc il me semble possible d'arriver en tête le 6 décembre au soir. Si on arrive en tête au premier tour on pourra transformer l'essai.

Quel bilan, tirez-vous des présidences de Nicolas Mayer-Rossignol et Laurent Bauvais ?

Très mauvais  bilan. Nous avons 300 000 chômeurs, 550 000 personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté. Le chômage progresse plus vite qu'ailleurs. 

Près des deux tiers de mes colistiers seront des élus locaux. Nous formons une équipe capable de diriger la Normandie

Quel équilibre voulez-vous entre Caen et Rouen ?

Il ne fauT pas opposer Rouen et CaeN. il faut une région polycentrique. Rouen a naturellement vocation à être la vocation d'être capitale. Mais Caen devrait être la capitale administrative. Cela permettrait d'éviter que la Normandie soit traitée comme une banlieue parisienne.

Pour le candidat de la droite et du centre Hervé Morin, il y a "500 fonctionnaires de trop" dans la future Normandie. Vous partagez ce constat ?

Le chiffrage doit être laissé à un audit externe en revanche ce qui est sûr c'est qu'il doit y avoir des économies avec la réunification. Il faut faire des économies de fonctionnement et des économies de personnels.

Il faut réorienter la région sur ses compétences fondamentales. c'est ainsi que l'on fera des économies.

Les régions font du saupoudrage, les dépenses de communication n'ont cessé d'augmenter. il faut se recentrer sur l'économie et les transports.

Quelle sera votre première décision ?

Audit des finances locales, un allègement des charges de personnel et des mesures symboliques: la baisse des indemnités des élus, par exemple. La dette relativement modérée s'explique par le fait que l'on a poussé au maximum la fiscalité régionale: baisser la part régionale sur la TIPP (essence), il faut maintenir aussi les dépenses d'investissement.

Que proposez-vous pour le train ?

J'essaie de promettre des choses que je pourrai tenir. Il faut un coup raisonnable pour obtenir les financements, améliorer le service aux usagers et améliorer la fiabilité. Il faut modifier quelques tronçons mais garder l'existant. Le Mantois est une partie du problème, on peut arriver à réduire de 25% le temps de transport. Le financement c'est l'Etat et la SNCF donc il faut un partenariat. Il faut compter trois ou quatre milliards. Nous devons garder les lignes ferroviaires non rentables.

Vous souhaitez défendre les Normands plutôt que les migrants ? que voulez-vous dire ?

Le simple fait de dire à ces réfugiés de venir c'est dangereux. Aujourd'hui on a dépassé le seuil maximal en Normandie. 715 000 migrants sont entrés dans l'UE depuis le début de l'année sans que nous n'ayons rien à leur offrir. Nous ne sommes pas en situation des les accueillir. Il faut permettre à ces personnes de rester dans leur pays. On a des pompiers pyromanes qui nous gouvernent et qui créent le chaos.

Ouistreham n'est pas encore Calais mais pourrait le devenir.

Quel programme pour le monde rural, qui vote beaucoup pour vous ?

La région dispose de certains levier pour l'installation des agriculteurs. Il faut remettre en cause la PAC qui a fait mourir les petites exploitations. Il faut mettre en place une priorité locales qui permettra de soulager nos éleveurs.

Il faut développer les circuits courts, favoriser les producteurs normands dans les cantines des lycées par exemple. Nos marins-pêcheurs sont totalement oubliés également.

Vous regrettez les investissements faits dans l'éolien  ?

Le coup de l'éolien est exorbitant. il faut mettre un moratoire sur l'éolien. c'est une lubie des Verts. Il faut envisager la transition énergétique avec le solaire par exemple ou la méthanisation ou le biogaz. je ne veux pas qu'on installe les parcs éoliens en mer au large de la Normandie cela est trop couteux.

Comment envisagez-vous le résultat du premier tour le 6 décembre ?

Je crois que le PS va subir une cuisante défaite électorale. Tout se jouera entre Hervé Morin et moi. Sur les 112 colistiers, près des deux tiers sont des élus municipaux et qui travaillent au quotidien auprès des Normands.

La séquence du OUI/ NON

Nadine Morano est-elle prête à rejoindre le FN ? : NON

La Normandie, 2 léopards ou 3 ?  2 

Vous êtes contre  le pacs et l'euthanasie ? : faut améliorer le Pacs

le FN est-il un parti comme les autres ? : comme les autres: OUI