Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales 2015 : Alix Penloup (DLF) invité de France Bleu Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

Debout la France, le parti souverainiste de Nicolas Dupont-Aignan, présente pour la première fois une liste en Centre Val de Loire. Sa tête de liste, Alix Penloup, originaire de Bourges, était l'invité de France Bleu Orléans ce mercredi matin.

La tête de liste Debout la France, Alix Penloup
La tête de liste Debout la France, Alix Penloup © Radio France - Stéphane Barbereau

Alix Penloup, c'est la plus jeune des têtes de liste. Elle a 30 ans, est ingénieur spécialisé dans le Nucléaire et vit à Bourges, dans le Cher. C'est donc une novice en politique : 1ère adhésion à DLF en 2013, mais avec les Régionales, c'est sa 5ème candidature à une élection pour Debout la France (Municipales, Départementales, Sénatoriales, Européennes). Son objectif reste ambitieux : atteindre 10% des voix au 1er tour, avec l'espoir de se maintenir pour le 2nd tour :

Pas de fusion, pas d'alliance, pour avoir une liste indépendante à ce conseil régional

son credo : ni système ni extrêmes

Pour Debout la France, il existerait une troisième voie entre le PS et les Républicains d'un côté et le Front national en face :

On veut que la France soit la plus performante possible, ça passe par l'indépendance de la France et le souverainisme

Ecoutez Alix Penloup

Les attentats de Paris et la campagne des Régionales

La tête de liste du parti souverainiste rappelle les mesures proposées par Nicolas Dupont Aignan dans ce contexte de menace terroriste : suspension de l'espace Schengen et donc rétablissement des frontières, donner plus de moyens aux policiers et à l'armée. Alix Penloup assume du coup ce tweet écrit le vendredi 13 novembre, en pleine attaque terroriste à Paris et au Stade de France :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

On le sentait depuis des mois qu'il y avait des djihadistes qui se cachaient parmi les migrants.

La candidate ajoute que le traité de Schengen "nuit à la performance économique de la France, même si elle reconnaît que c'est pratique pour les régions frontalières".

10 propositions pour la Région

Alix Penloup met en avant 10 propositions concrètes et immédiates. En numéro 1 : "les élus seront payés en fonction de leur présence et de leur travail". Et la candidate évoque le temps de présence de conseillers régionaux qui tournent pour certains, autour de 46%.

Il y a moins d'une séance sur deux où ils sont présents ! C'est pas normal, pourquoi ils mériteraient leur indemnité dans ces conditions là ?

Sauf que la candidate a oublié de consulter le règlement intérieur du Conseil Régional qui prévoit déjà ce dispositif. _Elle répond visiblement embarrassée à cette question :

_

Alix Penloup et les indemnités de conseiller régional

Debout la France propose aussi d'augmenter les effectifs de la police des transports, d'installer des portiques comme il en existe aux entrées du métro à Paris, dans les principales gares de la Région (Dreux). Sauf que cela ne relève pas de la compétence du Conseil Régional.

Alix Penloup dans le studio de France Bleu Orléans
Alix Penloup dans le studio de France Bleu Orléans © Radio France - Stéphane Barbereau

Alix Penloup répond aux auditeurs de France Bleu Orléans

Pendant 20 minutes, la candidate de Debout la France a dialogué avec les auditeurs, notamment Jean-Jacques de Marcilly en Villette :

Que comptez-vous faire contre les délits de la grande distribution qui s'agrandissent de manière illicite ?

Alix Penloup met en avant sa proposition sur une plateforme de financement participatif régional.

Toutes les entreprises seront financées proportionnellement aux fonds levés

Alix Penloup répond aux auditeurs

Pierre, d'Ingré, a posé une question sur les jeunes en recherche de stage :

C'est toujours la galère dans les entreprises, que comptez-vous faire pour l'emploi des jeunes en entreprise ?

Alix Penloup propose de :

prendre en charge les premiers mois de l'apprenti dans l'entreprise

Alix Penloup répond sur les stages en entreprise et l'apprentissage

© Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess