Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales 2015 : Cécile Cukierman (PCF-MRC), "nous voulons mener des politiques au service de l'humain"

-
Par , , France Bleu Saint-Étienne Loire

Cécile Cukierman, tête de liste PCF-MRC pour les élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, était l'invitée spéciale de France Bleu Saint-Étienne Loire ce lundi dans le cadre de la campagne pour les élections régionales, en partenariat avec La Tribune-Le Progrès.

Cécile Cukierman dans les studios de France Bleu Saint-Étienne Loire
Cécile Cukierman dans les studios de France Bleu Saint-Étienne Loire - Yves Salvat, La Tribune-Le Progrès

La sénatrice communiste de la Loire et tête de liste PCF-MRC pour les élections régionales, Cécile Cukierman, était l'invitée de la matinale de France Bleu Saint-Étienne Loire en partenariat avec la Tribune Le Progrès. Elle a expliqué pourquoi elle s'est abstenue, au Sénat lors du vote de l'état d'urgence la semaine dernière "je ne suis pas certaine qu'avec ce texte on règle tous les problèmes, dit-elle, il faut trouver un équilibre entre la sécurité et la liberté individuelle. Il ne peut y avoir de sécurité sans liberté".

Cécile Cukierman, ancienne vice-président de Jean-Jack Queyranne à la Région justifie le fait de mener une liste distincte au premier tour. "La fusion se fera pour battre la droite je l'ai toujours dit" mais elle botte en touche ajoutant "je crois que cela doit être encore plus compliqué pour Europe-Écologie-Les Verts". La liste EELV de Jean-Charles Kohlhaas qui peut compter sur le soutien du Parti de Gauche ou d'Ensemble ! anciens partenaires du Parti communiste au sein du Front de gauche mais pour Cécile Cukierman les choses sont simple "quand dans une famille, certains font le choix de partir ailleurs, la famille n'explose pas. Je regrette cette attitude. Mais on n'impose pas à des formations politiques de rester ensemble quand elles ne le souhaitent pas".

Ses priorités
Ses priorités

Sa liste s'intitule "L'humain d'abord". A travers ce nom, c'est une façon de "rappeler que les politiques régionales que nous voulons mener sont des politiques au service de l'humain et non pas au service de la finance" explique Cécile Cukierman. 

La priorité de Cécile Cukierman est l'emploi. "Le développement économique est une compétence régionale importante, dit-elle,  non pas pour subventionner les créations d'emplois pures, mais pour agir avec des effets leviers. En mobilisant les aides au service de l'emploi. Aider les entreprises  mais au service de l'emploi. Par exemple, faciliter l'accès aux crédits bancaires".

Son programme
Son programme

Cécile Cukierman veut "contrer la loi Macron et ses applications dans la Région". "Comme nous l'avons fait en prenant une délibération anti-OGM, explique-t-elle, l'action de la Région doit être d'encourager le chemin de fer au détriment du car. La question n'est pas le zéro car. On a besoin des cars y compris pour se rendre dans les gares. Mais on sent bien le risque qu'il y a que la SNCF nous propose des cars là où jusque là il y avait des trains. On parle de sécurité. Ces derniers mois on a vu malheureusement combien les cars étaient loin d'être sécurisants".

Face à face
Face à face

Comme tous les candidats aux régionales reçus par France Bleu Saint-Étienne Loire, Cécile Cukierman a répondu aux questions d'un contradicteur, en l’occurrence la tête de liste de la droite et du centre pour ces régionales dans la Loire, Jean-Pierre Taite.

JP Taite : "Laurent Wauquiez fait des propositions très claires pour améliorer la sécurité des citoyens avec la mise en place de vidéoprotection dans les lycées, dans les gares, dans les maisons familiales et dans les CFA. Ainsi qu'une police dédiée dans les TER. Quelles sont vos propositions pour améliorer la sécurité des citoyens  ? Quels sont les leviers que la Région peut lever sur ce point de la sécurité ?"

C.Cukierman : "Sur cette question de la sécurité il ne faut pas tout mélanger. La région n'est pas en charge de la sécurité immédiatement, il ne faudrait surtout pas le laisser croire. Le rôle de la Région est de travailler à une sécurisation sociale, territoriale de nos concitoyens. Pour le reste laissons faire la police, la gendarmerie, et l'ensemble des forces de sécurité existantes pour nous garantir une sécurité au quotidien. Je crois que la Région ce qu'elle peut et doit faire c'est encourager et développer les services qui sont les siens : le chemin de fer, les lycées, pour que le vivre ensemble soit réel. Le bras de fer que nous devons mener avec la SNCF pour garantir la présence des contrôleurs dans tous les trains de la région et une exigence très importante pour assurer la sécurité."

Elle l'a dit
Elle l'a dit

Je pense que c'est indécent de récupérer à des fins électorales les attentats et les évènements qui viennent de se passer. Il ne faut pas en rajouter dans la confusion qui règne aujourd'hui dans la tête des gens. C'est le rôle de la représentation nationale, du gouvernement et de l’État d'organiser et d'apporter les meilleures réponses pour assurer la sécurité du quotidien mais aussi à plus long terme.

Ce qu'elle aime
Ce qu'elle aime

Sa ville préférée ?

Objectivement, c'est très difficile de répondre. Je me rends compte depuis plusieurs mois en traversant cette grande Région, que nous somme dans des territoires et des réalités de vies très différents du sud du Cantal au nord de la Haute-Savoie. Je ne sais pas quelle est la ville qui représente le mieux la Région. Mais je crois que nous avons énormément de villes où il fait bon vivre.

Sa personnalité préférée ?

Je vais me tourner du côté de l’Auvergne et de mes colistiers, j'ai beaucoup de respect pour André Chassaigne, député communiste du Puy-de-Dôme, il fait partie de ces personnalités fortes, au-delà de l'appartenance à un parti politique, qui savent porter les exigences des populations, des territoires qu'il représente. il m'a aidé à prendre cette confiance nécessaire et à toujours se rappeler que c'est avec et pour les gens qu'on fait de la politique.

Son club de sport préféré ?

La facilité voudrait que je réponde l'ASSE. Mais je vais dire l'Olympique club de l'Ondaine où mes deux garçons font du foot toutes les semaines. Et à travers eux, c'est une façon de faire un clin d’œil ces milliers de bénévoles qui accompagnent nos enfants et leur permettent de réaliser leur passion. Et peut-être un jour d'entrer à l'ASSE !

En vidéo
En vidéo
Suivre la candidate
Suivre la candidate

Suivre Cécile Cukierman sur son site de campagne, sur Facebook, sur Twitter.

 

Lire aussi

Les têtes de liste des élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes**

Votez pour le nom de la future grande région**

Choix de la station

À venir dansDanssecondess