Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Régionales 2015 en Acal | Le portrait chinois de Laurent Jacobelli

mercredi 11 novembre 2015 à 18:22 Par Blandine Costentin et Aymeric Robert, France Bleu Alsace, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

Laurent Jacobelli, tête de liste Debout la France aux élections régionales dans la grande région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, s'est prêté au jeu du portrait chinois ou du questionnaire de Proust en quatorze points.

Astérix
Astérix © Maxppp

Laurent Jacobelli, tête de liste Debout à la France aux élections régionales en Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, aime jouer avec les mots. Son "principal trait de caractère" devient "le trait d’union", car il "souhaite rassembler" ; il n’a pas d’"occupation préférée", car un "gaulliste n’aime pas l’occupation" ; enfin sa fleur favorite est "la pensée". Poli, il ne cite ni juron, ni gros mot ("vous seriez obligé de le censurer"), mais se retranche derrière Michel Audiard pour sa devise : "Un con qui marche ira toujours plus loin qu’un intellectuel assis." Précisons que la citation exacte est la suivante : "Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche", tirée d’Un Taxi pour Tobrouk, dialogues signés du père des Tontons flingueurs. Mais ce film, qui raconte l’errance de soldats français dans le désert libyen pendant la Seconde guerre mondiale, est considéré comme antimilitariste. Paradoxal pour quelqu’un qui se réclame (dans la fiction) du guerrier gaulois Astérix et (dans la vie réelle) du général de Gaulle ?

Laurent Jacobelli a répondu par écrit à notre questionnaire. Il n'est responsable que de ses réponses, pas du montage vidéo ci-dessous ni du choix des illustrations visuelles et sonores.

Les réponses de Laurent Jacobelli

  • Votre mot préféré ? : "France"
  • Le mot que vous détestez ? : "Abandon"
  • Votre juron, gros mot ou blasphème favori ? : "Vous seriez obligé de le censurer."
  • Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ? : "Ministre de François Hollande."
  • La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ? : "Le chêne car il est solide et a des racines profondes."
  • Le principal trait de votre caractère : "Le trait d'union car je souhaite rassembler."
  • La qualité que vous préférez chez l’homme : "Le courage"
  • Votre principal défaut : "Si seulement je n'avais qu'un défaut ! "
  • Votre occupation préférée : "Un gaulliste n'aime pas l'occupation."
  • La fleur vous aimez : "La pensée."
  • Votre héros dans la fiction : "Astérix."
  • Votre héros dans la vie réelle : "Le général de Gaulle."
  • Ce que vous détestez par-dessus tout : "Le mépris."
  • Votre devise : "Comme le disait Michel Audiard : un con qui marche ira toujours plus loin qu'un intellectuel assis."

Retrouvez les portraits chinois de