Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Régionales 2015 en Bourgogne Franche-Comté : Marie-Guite Dufay et l'économie sociale et solidaire à Dijon

jeudi 12 novembre 2015 à 18:13 Par Philippe Renaud et Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

Marie-Guite Dufay s’est rendue à Dijon ce jeudi pour parler d'économie sociale et solidaire, d'emploi et de développement durable. La candidate socialiste aux prochaines élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté, a visité la Péniche Cancale et le Pôle d'économie solidaire du Grand Dijon.

Marie-Guite Dufay visite la Péniche Cancale à Dijon
Marie-Guite Dufay visite la Péniche Cancale à Dijon © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

Voilà six ans que la péniche Cancale est venue s'amarrer dans le port du canal à Dijon. Six ans que le modèle économique fonctionne. Six ans que la péniche est à la fois bistrot, salle de spectacle, salle d'exposition et lieu de conférence où l'on peut écouter de la musique en buvant une bière régionale, un jus de fruit artisanal et grignoter quelques bons produits d'ici et d'ailleurs.

Chaque année la péniche Cancale attire quelques centaines d’artistes et milliers de spectateurs! Alors, certes, elle touche des subventions de la ville de Dijon, de la région, de l’État et du département mais la Cancale tourne à 75% avec ses propres recettes. Un "modèle" en somme dans l’économie sociale et solidaire, et la raison pour laquelle Marie-Guite Dufay a souhaité s’y rendre dans le cadre de sa campagne des élections régionales.

12 % des emplois relèvent de cette économie, ce n'est pas négligeable, et ce sont des emplois non délocalisables.

En fait Marie-Guite Dufay est déjà convaincue de l'importance grandissante de l'économie sociale et solidaire, elle estime juste aujourd'hui que ces modèles doivent "grandir", elle l' a dit à Stéphanie Perenon.

Marie-Guite Dufay répond à Stéphanie Perenon