Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales 2015 en Rhône-Alpes Auvergne : les socialistes ligériens se lancent sans Jean-Louis Gagnaire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Manuel

Les militants du Parti socialiste de la Loire valident ce jeudi soir la liste PS pour les élections régionales de décembre en Rhône-Alpes Auvergne. Liste sur laquelle ne figure pas le conseiller sortant, Jean-Louis Gagnaire.

Jean-Louis Gagnaire, député PS de la Loire
Jean-Louis Gagnaire, député PS de la Loire © Radio France - Mathilde Montagnon

Ce jeudi soir, les militants du Parti socialiste votent pour désigner leur premier secrétaire et reconduire Jean-Christophe Cambadélis. Mais surtout, ils valident aussi la liste des candidats pour la Loire aux élections régionales de décembre prochain en Rhône-Alpes Auvergne. Le conseiller régional sortant, Jean-Louis Gagnaire n’y figure pas. En fait, le vice-président sortant, délégué au développement économique a refusé d’y être car la commission d’investiture l’avait placé en huitième position, alors qu’au précédent scrutin, il était tête de liste. Le président du Conseil régional de Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne est intervenu personnellement pour que la première place soit attribuée à Jean-Louis Gagnaire. En vain. A cette place, on lui a préféré une autre sortante, Marie-Hélène Riamon, élue à Roanne.

Colère de Jean-Louis Gagnaire

Jean-Louis Gagnaire aurait pu monter une liste lui-même. Il ne l'a pas fait, "parce qu'il n'en avait pas les moyens" disent ses détracteurs. "Parce qu'il a voulu jouer l'apaisement" , assurent ses proches. Malaise dans les rangs socialistes ! Ni Jean-Louis Gagnaire, ni Régis Juanico, le premier secrétaire fédéral du PS dans la Loire, n'ont souhaité réagir pour l'instant. En revanche, le principal intéressé a tweeté ce qu'il avait sur le cœur en fin de matinée ce jeudi.

"On a tous été mal placés" , a commenté le sénateur socialiste Maurice Vincent. "Moi-même pour les municipales en 2001, j'étais treizième, ça ne m'a pas empêché de faire campagne" . Et l'ancien maire de Saint-Étienne d'ajouter : "en tout état de cause, les questions d'ordre personnels et les insatisfactions doivent être mis de côté, derrière l'intérêt collectif, qui est celui de la gauche" .

Régionales PS SON VINCENT

Choix de la station

À venir dansDanssecondess