Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales 2015 en Rhône-Alpes Auvergne : les socialistes ligériens se lancent sans Jean-Louis Gagnaire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Manuel

Les militants du Parti socialiste de la Loire valident ce jeudi soir la liste PS pour les élections régionales de décembre en Rhône-Alpes Auvergne. Liste sur laquelle ne figure pas le conseiller sortant, Jean-Louis Gagnaire.

Jean-Louis Gagnaire, député PS de la Loire
Jean-Louis Gagnaire, député PS de la Loire © Radio France - Mathilde Montagnon

Ce jeudi soir, les militants du Parti socialiste votent pour désigner leur premier secrétaire et reconduire Jean-Christophe Cambadélis. Mais surtout, ils valident aussi la liste des candidats pour la Loire aux élections régionales de décembre prochain en Rhône-Alpes Auvergne. Le conseiller régional sortant, Jean-Louis Gagnaire n’y figure pas. En fait, le vice-président sortant, délégué au développement économique a refusé d’y être car la commission d’investiture l’avait placé en huitième position, alors qu’au précédent scrutin, il était tête de liste. Le président du Conseil régional de Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne est intervenu personnellement pour que la première place soit attribuée à Jean-Louis Gagnaire. En vain. A cette place, on lui a préféré une autre sortante, Marie-Hélène Riamon, élue à Roanne.

Colère de Jean-Louis Gagnaire

Jean-Louis Gagnaire aurait pu monter une liste lui-même. Il ne l'a pas fait, "parce qu'il n'en avait pas les moyens" disent ses détracteurs. "Parce qu'il a voulu jouer l'apaisement" , assurent ses proches. Malaise dans les rangs socialistes ! Ni Jean-Louis Gagnaire, ni Régis Juanico, le premier secrétaire fédéral du PS dans la Loire, n'ont souhaité réagir pour l'instant. En revanche, le principal intéressé a tweeté ce qu'il avait sur le cœur en fin de matinée ce jeudi.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"On a tous été mal placés" , a commenté le sénateur socialiste Maurice Vincent. "Moi-même pour les municipales en 2001, j'étais treizième, ça ne m'a pas empêché de faire campagne" . Et l'ancien maire de Saint-Étienne d'ajouter : "en tout état de cause, les questions d'ordre personnels et les insatisfactions doivent être mis de côté, derrière l'intérêt collectif, qui est celui de la gauche" .

Régionales PS SON VINCENT

Choix de la station

À venir dansDanssecondess