Politique

VIDÉO | Régionales 2015 : Eric Pecqueur, candidat Lutte Ouvrière, dénonce un gouvernement « anti-ouvrier »

Par Eric Turpin, France Bleu Nord et France Bleu Picardie dimanche 25 octobre 2015 à 18:00 Mis à jour le lundi 26 octobre 2015 à 8:43

Eric Pecqueur, tête de liste Lutte Ouvrière
Eric Pecqueur, tête de liste Lutte Ouvrière © Maxppp

Eric Pecqueur, tête de liste Lutte Ouvrière aux élections régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, était l'invité de France Bleu Nord lundi matin à 7h50. Il appelle les électeurs à dire leur « opposition totale à un gouvernement de gauche à plat vendre devant le patronat ».

« Tout le monde nous parle de reprise. L'an dernier, les grosses entreprises ont affiché 80 milliards d'euros de bénéfices. Cette année, c'est la même chose. Les profits explosent et la condition du monde du travail recule. Les retraites sont attaquées, le chômage augmente. Dans les entreprises, les effectifs diminuent », déplore Eric Pecqueur, tête de liste Lutte ouvière aux élections régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. 

« La liste Lutte ouvrière permettra de dire non au diktats patronaux, de dire son opposition totale à ce gouvernement de gauche à plat ventre devant le patronat, un gouvernement anti-ouvrier, et son opposition totale à la droite et l'extrême droite », affirme la candidat, 49 ans, ouvrier chez Toyota à Valenciennes.  

Interdire les licenciements

Face au fléau du chômage, Eric Pecqueur veut interdire les licenciements et mieux répartir le travail entre tous, sans baisse des salaires.  « Il faudra prendre sur les profits, sur les fortunes accumulées par les actionnaires afin de garantir un emploi à tous », précise-t-il, « Ça ne se fera pas par les élections, par les promesses de politiciens comme Xavier Bertrand qui a été lui même ministre du chômage de Nicolas Sarkozy  ». 

Les élections sont elles utiles ?  « Elles permettent d'affirmer des idées et aux travailleurs de s'exprimer », répond Eric Pecqueur. Lutte ouvrière n'a pas élus dans l'assemblée régionale sortante. Il faut remonter à 1998 pour trouver 7 élus dans le Nord-Pas-de-Calais et 3 en Picardie. 

Aux élections européennes, Eric Pecqueur a totalisé 1,89% des voix dans le Nord-Pas-de-Calais et 1,60% en Picardie. Le candidat Lutte ouvrière ne s'arrêtent donc pas aux élections : « Plus il y aura d'électeurs qui se porteront sur nos listes, plus ce sera une aide pour demain. Tous ceux qui auront marqué leur adhésion à nos idées seront utiles dans les grèves »

Le vote Front National

« Tous ceux et celles qui feront l'erreur de voter pour Marine Le Pen seront tout aussi déçus par la suite que ceux qui ont cru en Nicolas Sarkozy ou en François Hollande », lance Eric Pecqueur.   

A LIRE AUSSI : Régionales 2015 : découvrez les candidats dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Regardez la vidéo d'Eric Pecqueur