Politique

Régionales 2015 : le débat des candidats en Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées

Par Isabelle Lassalle, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Roussillon, France Bleu Toulouse et France Bleu mercredi 11 novembre 2015 à 11:53 Mis à jour le jeudi 12 novembre 2015 à 17:09

Le débat des candidats en Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées.
Le débat des candidats en Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées. © Maxppp

À près de trois semaines du premier tour des élections régionales, quatre stations France Bleu ont invité ce jeudi après-midi les principaux candidats de la région Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées. Un débat à revivre en vidéo et en tweets.

France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault, France Bleu Toulouse et France Bleu Roussillon vous ont proposé le débat des régionales en Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées en direct de Narbonne, ce jeudi 12 novembre de 15h à 16h50. Un débat diffusé en exclusivité sur francebleu.fr et sur Twitter.

Les candidats invités à débattre

Ils ont accepté l'invitation de France Bleu : Louis Aliot (Front national, Rassemblement Bleu Marine), Carole Delga (Parti socialiste, Parti radical de gauche et Mouvement républicain et citoyen), Gérard Onesta (Europe Écologie Les Verts, Front de gauche et Partit occitan), Dominique Reynié (Les Républicains, Union des Démocrates et Indépendants, MoDem, Chasse, pêche, nature et traditions) et Philippe Saurel (Divers gauche).

> Lire aussi : Toutes les listes candidates en Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées

Les principaux thèmes abordés

Parmi les thèmes sur lesquels les candidats étaient invités à débattre, à détailler leur programme et à présenter leurs propositions : le cadre de la nouvelle région et ses implications, les réseaux ferrés et routiers (voir aussi : les bilans chiffrés en Languedoc-Roussillon et en Midi-Pyrénées), le développement économique (voir aussi : les bilans chiffrés en Languedoc-Roussillon et en Midi-Pyrénées), l'éducation et la formation, ainsi que le développement durable.

Un débat à revivre en vidéo et en tweets