Politique

CARTE | Régionales 2015 : les candidats dans la grande région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine

Par Blandine Costentin, France Bleu Alsace, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine mardi 22 septembre 2015 à 18:25 Mis à jour le mardi 10 novembre 2015 à 16:34

Elections régionales dans la grande région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.
Elections régionales dans la grande région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. © Max PPP

Pour ces premières élections de la grande région Alsace - Champagne-Ardenne - Lorraine, neuf partis ou mouvements politiques sont officiellement candidats. Le scrutin aura lieu les 6 et 13 décembre 2015.

Ce sont trois régions qui vont fusionner en une, à l'issue des élections des 6 et 13 décembre 2015, et donner naissance à l'Acal, nom provisoire de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. Un espace riche de 5,6 millions d'habitants. Actuellement, deux régions sur trois sont dirigées par la gauche : la Lorraine avec le socialiste Jean-Pierre Masseret, tête de liste pour son parti, et la Champagne-Ardenne avec le divers gauche Jean-Paul Bachy, qui ne se représente pas. L'Alsace est à droite et son président Philippe Richert (LR) est tête de liste des Républicains, Modem et UDI.

Depuis lundi 9 novembre et la date limite pour le dépôt des candidatures, neuf listes de 189 candidats sont officiellement en lice pour ce scrutin inédit. Il n'y a aucune tête de liste régionale issue de la région Champagne-Ardenne. En revanche, le mode de scrutin veut qu'il y ait une liste dans chacun des dix départements de l'Acal. Retrouvez chacune de ces têtes de liste dans notre carte interactive ou juste en dessous de l'image.

Neuf listes en Acal pour les régionales 2015. - Radio France
Neuf listes en Acal pour les régionales 2015. © Radio France - Copie d'écran Umap

**Suivez ce lien, pour voir la carte en plein écran et en version interactive, ainsi que la photo des candidats

**Debout la France : Laurent Jacobelli

Laurent Jacobelli, secrétaire général adjoint de Debout la France, le parti créé par Nicolas Dupont-Aignan, était déjà candidat aux européennes de 2015 et aux départementales de 2015. Laurent Jacobelli a répondu au questionnaire de Proust dressé par France Bleu.

Europe Ecologie-Les Verts : Sandrine Bélier

Ancienne députée européenne, la Strasbourgeoise Sandrine Bélier, juriste spécialisée dans le droit de l'environnement, a également dirigé Alsace Nature, l'association de défense de l'environnement phare en Alsace. Sandrine Bélier s'est prêtée au jeu du portrait chinois.

Front de gauche

Patrick Péron, maire communiste d'Algrange en Moselle, est la tête de liste du Front de gauche dans la nouvelle grande région.

Front national : Florian Philippot

Candidat à plusieurs reprises en Moselle (dont les municipales à Forbach en 2014), Florian Philippot est député européen depuis 2014. C'est le numéro deux du Front national. Il n'y a finalement pas de liste alternative au Front national : Alca fait front, un mouvement de dissidents en lutte contre la ligne politique défendue par Florian Philippot, n'est pas allé au bout de ses intentions.

Les Républicains + Modem + UDI : Philippe Richert

Philippe Richert, président sortant LR de la région Alsace, est tête de liste pour la nouvelle région au nom de son parti. Il a réussi à rassembler derrière sa candidature le Modem (dont la députée européenne Nathalie Griesbeck était au départ candidate) et l'UDI. Parmi les têtes de liste départementales figure, en Moselle, le président du conseil départemental, Patrick Weiten, mais plus l'eurodéputée Nadine Morano : son parti lui a retiré l'investiture, après ses propos sur "la France, pays de race blanche". Philippe Richert a lui aussi répondu aux quatorze questions de notre "questionnaire de Proust".

Lutte ouvrière

Julien Wostyn, ouvrier à l'usine PSA de Mulhouse, sera tête de liste LO en Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. Il s'est également prêté au jeu du portrait chinois.

"Non à l'Acal, oui aux régions"

Le parti régionaliste alsacien Unser Land sera présent les 6 et 13 décembre. Unser Land est pourtant fermement opposé à la réforme territoriale. Sa tête de liste régionale est le Haut-Rhinois Jean-Georges Trouillet. La liste associe des candidats du parti lorrain et du parti des Mosellans. 

Parti socialiste : Jean-Pierre Masseret

Le président sortant du conseil régional de Lorraine est tête de liste pour le PS et l'Union des démocrates et des écologistes (un parti fondé par des anciens d'EELV). Il est aussi sénateur, ancien maire de Hayange, ancien conseiller général de Moselle et ex ministre chargé des Anciens combattants. Découvrez ses réponses à notre questionnaire.

Union populaire républicaine

David Wentzel, chef de file de ce parti en Acal, était déjà candidat aux élections départementales de 2015 dans les Vosges. L'UPR réclame la sortie de l'euro, de l'union européenne et le rétablissement des contrôles aux frontières nationales.