Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Régionales 2015 : les trains au coeur de la campagne dans les Landes

mardi 1 décembre 2015 à 17:00 Par Camille Labrousse, France Bleu Gascogne

Le transport est l'un des thèmes phares de cette campagne des régionales en Aquitaine-Limousin-Poitou Charentes. Dans les Landes, c'est plus précisément le train qui fait débat, à quelques jours du premier tour des régionales.

La gestion des TER au coeur des débats des régionales dans les Landes
La gestion des TER au coeur des débats des régionales dans les Landes © Maxppp

Mont-de-Marsan, France

Dans les Landes, une partie de la campagne des régionales se jouera sur la route mais surtout dans les trains.

Cette semaine, à quelques jours du premier tour, Pascale Requenna, tête de liste dans les Landes pour l'union de la droite et du centre va à la rencontre des usagers matinaux dans les principales gares du département. Et ce mardi matin, la candidate ne pouvait pas espérer déplacement plus efficace. Deux TER pour Bordeaux ont été supprimés. Résultats, des dizaines de passagers restés excédés à quai, contraints de prendre le bus, leur voiture ou d'annuler leur rendez-vous. 

La preuve par l'image que la gestion des TER est catastrophique

En matière de transport ferroviaire, la droite évoque plusieurs pistes : moderniser les trains régionaux et leurs voies, renforcer les pénalités imposées à la SNCF, améliorer la sécurité dans les gares en installant des portiques et des caméras de vidéosurveillance. Mais surtout, ouvrir le secteur à la concurrence. 

De son côté, le socialiste Renaud Lagrave, tête de liste dans les Landes défend le bilan du Conseil régional sortant, grâce à une augmentation de 70% de la fréquentation des TER en 10 ans. Mais le grand projet porté par le Parti socialiste, c'est surtout la Ligne à Grande Vitesse qui rejoindra Bordeaux en 2017. Le PS aimerait que Mont-de-Marsan en bénéficie également. Avec un objectif, relier Bordeaux en une demi heure grâce à des TER à grande vitesse.