Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales 2015 : Marine Le Pen attend des actes après les attentats

Nice, France

Marine Le Pen demande au gouvernement des actes concrets après la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats. La présidente du Front national, invitée de France Bleu Azur, dénonce aussi la recommandation de ne pas mettre des crèches de Noël dans les mairies.

Marine Le Pen
Marine Le Pen © Radio France - Luc Humbert

"Maintenant il faut des actes" déclare Marine Le Pen après le recueillement national aux Invalides, l'hommage aux 130 morts et quelque 350 blessés auquel elle a participé. 

La présidente du Front national continue de penser que les décisions de protection n'ont pas été prises pour rétablir pleinement les frontières et arrêter le flux des migrants. "Il faudrait que l'on s'attaque ce qui n'est pas fait", dit-elle. Aux racines du mal : le fondamentalisme islamiste et le financement des mosquées radicales.

"Ahurissante interdiction" des crèches de Noël

Marine Le Pen réagit aux recommandations de l'Association des maires de France qui recommande aux maires de ne pas mettre de crèches de Noël dans l'enceinte des mairies, au nom du principe de neutralité. 

"Je trouve ahurissant que l'AMF se permette ce genre de consignes. Les maires sont de grands garçons. Et c'est une tradition, notre héritage culturel que nous soyons croyants ou pas."

 Le patriotisme économique, première mesure à prendre

Pour contourner l'interdiction de protectionnisme de l"Europe, Marine Le Pen assure qu'elle peut mettre en place son patriotisme économique. La présidente du FN veut mettre en place des "critères sociaux et environnementaux qui vont tenir compte de la création et du maintien de l'emploi en région et de l'éloignement des entreprises". C'est légal, dit-elle. Elle envisage aussi d'imposer dans les appels d'offre un salaire minimum.

"Évidemment il y aura un front républicain au second tour"

La présidente du Front national se dit persuadée qu'il y aura des fusions UMP/PS pour le second tour des régionales 2015 . Elle s'attend à des "magouilles entre régions". Evidemment selon Marine Le Pen, "les candidats ne le disent pas avant le premier tour". Marine Le Pen qui se dit sereine pour cette élection. La présidente du FN est tête de liste de son parti en Nord - Pas-de-Calais - Picardie.

Marine Le Pen

À voir aussi : Marine Le Pen en meeting à Nice : "Rien n'a été fait ou si peu depuis les attentats !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess