Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDÉO | Régionales 2015 : Marine Le Pen se "réjouit d'une fusion UMPS au second tour"

jeudi 12 novembre 2015 à 8:22 Par Eric Turpin, France Bleu Nord et France Bleu

Marine Le Pen, tête de liste du Front National aux élections régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, s'est réjouie jeudi matin sur France Bleu Nord des propos de Manuel Valls, favorable à un front républicain, soit une fusion des listes de droite et de gauche au second tour.

Marine Le Pen
Marine Le Pen © Maxppp

Marine Le Pen s'est félicitée jeudi matin sur France Bleu  Nord des propos de Manuel Valls souhaitant un front républicain pour faire barrage au Front National aux élections régionales. 

« Ca me réjouit. Au moins, les choses sont claires », a réagi la tête de liste FN dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. « Cela fait des années que nous disons que la proximité politique entre l'UMP et le PS crée des ponts qui conduiront à une fusion. Et bien ce moment est arrivé »

Mais la présidente du Front National  affiche une totale sérénité. _« _Moi j'ai confiance dans les Français pour sanctionner ce qui est en réalité un parti unique, qui les a pillés, jetés dans la misère, le chômage et la précarité et qui est incapable de les protéger depuis des décennies »

C'est un mauvais copié-collé

Marine Le Pen a vivement critiqué La Voix du Nord qui a publié cette semaine un cahier spécial sur les projets des neuf candidats aux élections régionales. Le journal a évoqué la proposition du Front National « d'éradiquer toute immigration bactérienne ». 

« C'est un mauvais copié-collé », s'est défendue la candidate du FN après avoir rappelé que la Voix du Nord touchait «  un financement de 1,5 millions d'euros par an du conseil régional socialiste ». Et Marine le Pen d'ajouter : « On peut se demander s'il ne s'agit pas là d'un renvoi d'ascenseur ». 

Sur le fond, Marine Le Pen affirme qu'en 2009, « 50% des cas de tuberculose et 75% de la prise en charge des hépatites B chroniques concernait les migrants ». Ce que réfutent l'Organisation mondiale de la santé et Médecin du monde. 

« C'est une épidémie de gale qui a justifié le démantèlement du camp porte de la Chapelle, il y a ici ou là des cas de lèpres et de choléra », a rappelé la présidente du Front National avant d'ajouter, « Ce n'est pas la faute des migrants. C'est un fait. Nous nous attachons à détecter d'éventuelles épidémies et de trouver des solutions. Ce n'est pas en cassant le thermomètre que l'on fait tomber la fièvre »

La seule solution, c'est la tolérance zéro  

Marine Le Pen a critiqué le gouvernement sur la situation des migrants à Calais. « Si l'Etat a vidé de 1 500 migrants le camp de Calais, c'est parce qu'il y a les élections qui arrivent et parce que je suis donnée en tête des sondages. Si on envoie des centaines de CRS, c'est justement pour essayer d'étouffer ce qui se passe à Calais ».   

Interrogée sur la suppression des subventions aux associations qui apportent leur aide aux migrants, la présidente du Front National a assuré que « l'immense majorité sont des associations pro immigration. Elle veulent des papiers pour tous. Disons-le, ce sont des associations politiques. Lorsqu'on laisse un migrant planter une tente, quelques mois plus tard, il y en a 100, puis 1 000, puis 10 000. La seule solution, c'est la tolérance zéro »**

A LIRE AUSSI **: Régionales 2015 : découvrez les candidats dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie