Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales 2021 : "Laurent Wauquiez n'a pas donné de vision à la région", Bruno Bonnell, tête de liste LREM

-
Par , , France Bleu Isère

Bruno Bonnell, tête de liste pour la majorité présidentielle en Auvergne-Rhône-Alpes était ce vendredi matin l'invité de France Bleu Isère. Il cible le président sortant (LR) Laurent Wauquiez, les écologistes et s'inquiète de la position haute du RN dans les sondages.

Bruno Bonnell, qui mène la liste de la majorité présidentielle en Auvergne-Rhône-Alpes pour les 20 et 27 juin prochain, est en campagne en Isère ce vendredi et était ce vendredi matin l'invité de France Bleu Isère. Celui chez qui la volonté de gagner "est indéniable" dit-il, sait néanmoins que la tâche va être difficile.

Un sondage "encourageant"

Concernant ses chances de l'emporter en Auvergne-Rhône-Alpes en juin prochain, Bruno Bonnell revient d'abord sur le récent sondage Ipsos/SopraSteria pour France Bleu, sorti cette semaine, qui le crédite de 16% des intentions de votes. En troisième position derrière le RN André Kotarac (19%) et loin derrière Laurent Wauquiez (31%). Un sondage "plutôt encourageant", dit Bruno Bonnell. "Vous savez on fête aujourd'hui les quatre ans de la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle. Je l'ai connu il faisait 5% dans les sondages et il était cinquième. Je fais 16% et je suis troisième, c'est donc une meilleure position pour y aller". "Il y a aussi un grand écart avec les écologistes", poursuit Bruno Bonnell, et finalement "ce qui devrait plutôt inquiéter" ce sont "les 19% du Rassemblement National"

"Une même liste au premier et au second tour [...] Il n'y aura pas d'alliance."

Sur la valse hésitation en PACA concernant le soutien, ou pas, ou plus, de LREM au sortant Les Républicains Renaud Muselier, Bruno Bonnell estime que "chaque région a sa particularité", et un rapprochement n'est pas à l'ordre du jour en Auvergne-Rhône-Alpes. D'autant moins que Laurent Wauquiez, "qui choisi la région comme marchepied vers autre chose", ne lui tendra "très probablement pas" la main. Par ailleurs pour les électeurs "je crois que la politique politicienne c'est basta et gardons une ligne politique claire vis à vis d'eux".

Laurent Wauquiez "fait beaucoup de com"

Bruno Bonnell ambitionne de mieux fédérer cette région et ses habitants "les auralpins" que n'a pu le faire Laurent Wauquiez "qui n'a pas de vision" dit le tête de liste LREM-Modem. "Il a fait beaucoup de com, ça c'est sûr, poursuit Bruno Bonnell, avec de l'argent public. _C'est le pays des schtroumpfs, on a des panneaux bleus partout sur le territoire_, mais fondamentalement il n'a pas fait l'union".

Face à la crainte d'une abstention massive enfin, Bruno Bonnell veut dire aux électeurs "attention, la politique ça a une influence sur votre vie. La politique régionale c'est le transport, la formation, la culture..." et en profite au passage pour égratigner un autre adversaire : les écologistes "qui veulent transformer le monde et la ville avec une théorie de vélo-boulot-écolo". "On le voit bien à Grenoble, ça bouleverse la vie que de choisir une option ou une autre donc il faut aller voter". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess