Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales 2021 : les candidats en Centre - Val de Loire cherchent à mener une campagne confinée

-
Par , France Bleu Berry

La campagne des élections régionales et départementales du 13 et 20 juin se poursuit tant bien que mal. En principe, les restrictions du confinement s'appliquent également aux candidats. Mais les principaux prétendants, déjà élus, peuvent y déroger.

Les élections départementales et régionales doivent avoir lieu les 13 et 20 juin 2021.
Les élections départementales et régionales doivent avoir lieu les 13 et 20 juin 2021. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Oubliées, les réunions publiques, les tractages sur les marchés ou les collages d'affiches à plus de 10 kilomètres des domiciles des candidats. Le confinement s'invite dans la campagne des élections régionales et départementales des 13 et 20 juin 2021. En Centre - Val de Loire, les prétendants réclament des règles plus claires au gouvernement. En attendant, chacun suit ses propres principes. 

Le député de l'Indre et tête de liste Les Républicains Nicolas Forissier ne fait plus campagne physiquement depuis le reconfinement entré en vigueur le 3 avril 2021. Mais ça ne peut plus durer. "Les gens sont déjà fatigués par les visioconférences. On n'arrête pas d'en faire mais c'est très insuffisant. Je pense que le gouvernement doit absolument préciser dans les jours qui viennent la marche à suivre pour faire campagne". Le député de l'Indre doit débattre de cette question dans l'hémicycle ce mardi. 

La tête de liste EELV et vice-président de la région Centre - Val de Loire Charles Fournier n'a pas renoncé à rencontrer les électeurs. "Il y a de l'ambiguïté, en tant que vice-président je peux me déplacer partout. C'est ma fonction, j'ai une autorisation pour me déplacer. Ce que je demande c'est que les candidats puissent se déplacer à plus de 10 kilomètres." Charles Fournier précise que les rencontres se déroulent dans le respect des gestes barrières et dit se faire régulièrement tester pour la Covid. 

Le président sortant socialiste François Bonneau l'affirme : sa campagne est à l'arrêt. Mais si le candidat François ne bat pas le pavé, ce n'est pas le cas du président Bonneau. Son mandat implique des déplacements quotidiens dans toute la région. Des rencontres et rendez-vous qui n'ont rien d'une campagne, insiste-t-il. "Les gens font très bien la différence entre un élu qui est sur le terrain pour répondre aux attentes aux urgences dans le cadre de ses responsabilités et quelqu'un qui est sur les marchés pour faire des réunions publiques".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess