Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales 2021 : une liste anti-éoliennes se lance dans l'Indre

-
Par , France Bleu Berry

Annie Berthault-Korzhyk, secrétaire départementale de Debout la France et Christophe Zeller, militant anti-éoliennes, lancent dans l'Indre une liste sans étiquette aux élections régionales 2021. Une liste présentée comme "apartisane" dont la moitié de l'ADN provient du parti souverainiste.

Annie Berthault-Korzhyk et Christophe Zeller présentent une liste anti-éoliennes dans l'Indre pour les élections régionales 2021.
Annie Berthault-Korzhyk et Christophe Zeller présentent une liste anti-éoliennes dans l'Indre pour les élections régionales 2021. © Radio France - François Chagnaud

La liste d'Annie Berthault-Korzhyk et de Christophe Zeller a le goût du parti de Nicolas Dupont-Aignan, sans en avoir la couleur. "Je ne suis pas tête de liste pour Debout la France, insiste la secrétaire départementale de la section indrienne du parti souverainiste. Notre liste n'est pas à étiquette politique. Nous nous sommes rencontrés avec différents courants pour créer une liste d'intérêt régional pour défendre les intérêts de nos départements." Pour autant, la moitié des colistiers proviendra de Debout la France, admet cette enseignante retraitée. 

Ne pas afficher l'étiquette politique sous-jacente, c'est le moyen de ratisser plus large et plus jeune. Annie Berthault-Korzhyk affirme que le nom Debout la France pourrait éloigner certains colistiers. "Le projet politique de Dupont-Aignan, je le connais par cœur. Tout ce qui touche à la région en sera teinté", poursuit-elle. "Je suis actuellement très impliquée dans la défense de ceux qui rejettent la construction d'éoliennes. Quand on envisage de nous mettre des éoliennes de chaque côté de la "bonne dame" d'Argenton, qu'on soit croyant ou pas, c'est choquant. On va perdre notre tourisme, on va perdre toutes nos ressources", affirme Annie Berthault-Korzhyk, en évoquant le projet de Centrale Eolienne des Portes de la Brenne. 

Ce combat a attiré l'attention de Christophe Zeller, administrateur de sociétés et candidat au conseil d'administration de la Fédération environnement durable (Fed). Cette structure rassemble plus de 1 300 associations d'opposants à l'énergie éolienne. "On est de tous bords. Je suis chef d'entreprise donc je n'ai rien à voir avec un quelconque parti", renchérit Christophe Zeller. Ce chef d'entreprise spécialisé dans le démembrement de propriétés était en troisième position sur la liste "Les oubliés de l’Europe" aux élections européennes de 2019. Cette liste prenait la défense des artisans, commerçants, professions libérales et indépendants.

Au delà de ce combat contre l'éolien, Annie Berthault-Korzhyk et Christophe Zeller évoquent l'accélération du déploiement de la fibre optique. "Une couverture complète du département fin 2022", avance ce dernier. 

Les deux candidats détailleront le programme et les noms de leurs colistiers le vendredi 2 avril prochain si les élections sont maintenues le 13 et 20 juin. En ce qui concerne les alliances, Annie Berthault-Korzhyk exclu catégoriquement tout rapprochement avec le Rassemblement National. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess