Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales : Annulation des meetings de campagne de Jean-Yves Le Drian

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Conséquences des attentats de Paris, Jean Yves Le Drian annule les 4 grandes réunions publiques prévues dans les 4 départements bretons pour les régionales. Jean Yves Le Drian réunira dimanche son équipe pour définir les modalités de la suite de sa campagne.

- Benjamin Bourgine

Après les attentats de Paris, impossible de reprendre une campagne avec des réunions publiques d'ampleur estime l'équipe de campagne de Jean Yves Le drian.

Les meetings de Liffré, Pontivy, Brest et Lamballe sont annulés.

Manuel Valls devait participer au meeting du 27 novembre à Liffré, en Ille et Vilaine, il n'aura donc pas lieu. Tout comme celui de dimanche 22 novembre à Pontivy, celui du 30 novembre à Lamballe et celui du 03 décembre à Brest.

Jean Yves Le Drian réunira son équipe dimanche

Ministre de la défense, entièrement consacré à sa tâche, Jean Yves Le Drian rassemblera toute son équipe dimanche pour définir les nouvelles modalités de sa campagne, quasiment suspendue aujourd'hui.

Pour Loig Chesnais Girard, son directeur de campagne, la priorité pour les français c'est de se sentir de nouveau en sécurité, de retrouver la sérénité.

Les français ne se préoccupent pas des élections régionales aujourd'hui

Les rivaux de Jean-Yves Le Drian l'appellent à clarifier sa position

Marc Le Fur, tête de liste Les Républicains estime que "depuis vendredi, le ministre de la Défense est devenu ministre de la Guerre. Si la gauche l'emporte au scrutin des 6 et 13 décembre, comme l'annoncent les sondages, "il ne pourra pas assumer sa tâche de président de Bretagne et c'est normal"

Marc Le Fur

Les Bretons doivent savoir qui sera à la tête de la région

Pour, Gilles Pennelle, tête de liste FN, "le 'ministre-candidat a pris le risque, en toute connaissance de cause, d'être contraint de renoncer."

Il doit l'annoncer rapidement aux Bretons

Pour le régionaliste, Christian Troadec, tête de liste Oui, la Bretagne, "Personne n'imagine plus au lendemain du second tour des élections et en pleine guerre, voir Jean-Yves Le Drian quitter le ministère de la Défense.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess