Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : vers une quadrangulaire au second tour

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Auxerre, France Bleu Bourgogne

Cinq listes sont qualifiées pour le second tour des élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté qui aura lieu le 27 juin. Mais un accord est quasi sûr entre la sortante socialiste Marie-Guite Dufay et l'écologiste Stéphanie Modde. Le candidat LREM Denis Thuriot annonce son maintien ce lundi.

Soirée électorale à la préfecture de région Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay avec les journalistes.
Soirée électorale à la préfecture de région Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay avec les journalistes. © Maxppp - Pierre Destrade

Cinq listes qualifiées pour le second tour et une abstention massive au premier. En Bourgogne-Franche-Comté, ces élections régionales battent des records. Et les discussions entre certaines têtes de liste ont démarré dès dimanche soir. Le candidat LREM Denis Thuriot, en tout cas, ira au second tour. Il l'a annoncé ce lundi matin sur France Bleu.

Bénéficiaire de la "prime au sortant", la présidente socialiste de Bourgogne-Franche-Comté, est arrivée en tête le 20 juin avec 26.52 % des suffrages et 173.393 voix. "Le combat est loin, loin d'être terminé. Le poids de cette abstention engendre une incertitude très forte" au second tour, a réagi Marie-Guite Dufay. L'abstention s'élève à 65.13 % des électeurs inscrits, contre 49,4% lors du précédent scrutin régional en 2015.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Tête de liste du Rassemblement national, Julien Odoul, pourtant donné gagnant du 1er tour par l'ensemble des sondages d'avant le scrutin, arrive deuxième avec 23.19 % des suffrages et 151. 626 voix. "La victoire est possible", déclarait-il dimanche soir sur l'antenne de France Bleu Besançon, "l'alternance est possible si les électeurs se mobilisent"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Marie-Guite Dufay compte sur une alliance à gauche pour remporter les élections. La présidente sortante avait à plusieurs reprises, avant le premier tour, évoqué sa volonté de faire alliance avec la liste EELV de Stéphanie Modde (10.34 %) et la tête de liste "Le Temps des cerises" Bastien Faudot (4.5 %). 

Vers un accord entre la liste PS et celle des écologistes

Au soir du second tour, Stéphanie Modde est satisfaite de son score, estimant que l'écologie s’inscrit désormais dans le paysage de Bourgogne-Franche-Comté. Sur l'antenne de France Bleu Besançon, elle annonçait dimanche son intention de "proposer à la liste de Marie-Guite Dufay de fusionner avec la sienne" avec l'objectif de "garder la région à gauche"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Lundi matin, sur France Bleu Besançon, Patrick Ayache, vice-président sortant du conseil régional et bras droit de Marie-Guite Dufay confirmait : "Il y aura bien une fusion". Marie-Guite Dufay devrait annoncer dans la journée la composition de sa liste commune avec celle de Stéphanie Modde. 

Quant à la liste menée par Bastien Faudot, elle reçoit moins de 5% des suffrages et ne peut donc pas vraiment peser dans le second tour.

A droite, le candidat LR Gilles Platret, qui a fait alliance notamment avec Debout la France, se classe troisième, avec 21,04 % des suffrages et 137.596 voix. "Les écarts de voix sont très faibles, personne ne peut fanfaronner" déclarait-il sur France Bleu dimanche soir, persuadé de pouvoir rattraper son retard entre les deux tours.

Denis Thuriot (LREM) se maintient

Quid alors de la tête de liste LREM, le maire de Nevers Denis Thuriot, arrivé quatrième avec 11.69 % des suffrages et 76. 457 voix ? Personne ne semblait vouloir discuter avec lui. Marie-Guite Dufay a bien répété qu'elle voulait rassembler "la gauche, (ma) famille politique". Et Gilles Platret ne paraissait pas intéressé : "Je n’ai pas à tendre la main , j’ai fait une liste de rassemblement au 1er tour qui sera la liste du rassemblement au second tour."

Denis Thuriot en a pris acte. Après une nuit de réflexion, il a annoncé ce lundi matin son maintien au second tour et ce malgré la pression de François Patriat, sénateur LREM de Côte-d'Or. L'ancien président PS de la région Bourgogne, affirmait à France Bleu Bourgogne avoir demandé un rapprochement de la liste de la majorité présidentielle avec celle de Marie-Guite Dufay.

Ce devrait donc être une quadrangulaire au second tour des élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté, dimanche 27 juin. Les têtes de liste ont jusqu'à mardi 18h pour se positionner en vue du scrutin de dimanche prochain.

A noter pour finir le score de Claire Rocher (LO) : 2.73 % des suffrages et 17. 828 voix.

Les résultats des élections près de chez vous

Choix de la station

À venir dansDanssecondess