Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en Grand Est : Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézières, élu avec Jean Rottner

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Tête de liste dans les Ardennes avec Jean Rottner, le maire de Charleville-Mézières fait son entrée dans l'hémicycle de la région. La liste conduite par LR l'emporte dans le Grand Est au soir de ce second tour des élections régionales avec 40,3% des voix.

 Boris Ravignon lors d'une conférence de presse ce vendredi.
Boris Ravignon lors d'une conférence de presse ce vendredi. © Radio France - Alexandre blanc

Avec la victoire de la liste du président sortant, Jean Rottner lors de ce second tour des élections régionales, le maire de Charleville-Mézières, tête de liste dans les Ardennes, fait son entrée dans l'hémicycle de la région.

S’il avait choisi le campus Sup Ardennes pour dévoiler sa candidature comme tête de la liste ardennaise pour les élections régionales, dans le camp du président sortant du Grand Est, Jean Rottner, c’était tout sauf un hasard. Le maire de Charleville-Mézières et président de la communauté d’agglomération Ardenne Métropole sait trop qu’un projet comme ce campus ne sortirait pas de terre sans le concours de la région. Et c’est dans cette idée, à l’instar des maires de Reims, Arnaud Robinet  ou d’Epernay, Franck Leroy , qu’il a souhaité s’embarquer dans l’aventure des régionales 2021. 

Comme son homologue rémois, Boris Ravignon, 45 ans, incarne un renouveau à droite et au centre dans le Grand Est. Ancien étudiant de l’Essec et de l’Ena, Boris Ravignon est inspecteur des finances. Son engagement en politique a débuté dès 2004, sur la liste menée par Jean-Claude Etienne aux élections régionales de Champagne-Ardenne. En 2005, il devenait conseiller technique études et prospectives auprès de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, qu’il suivra à l’Elysée entre 2007 et 2012, comme conseiller développement durable, transports, aménagement du territoire, ville et logement.

Boris Ravignon a été conseiller municipal de Charleville-Mézières (2008-2014), conseiller départemental des Ardennes (2008-2014), maire de Charleville-Mézières et président d’Ardennes Métropole (élu en 2014, réélu en 2020).

Les résultats des élections avec France Bleu

Choix de la station

À venir dansDanssecondess