Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales dans le Grand Est : Brigitte Klinkert veut "convaincre les abstentionnistes d'aller voter"

La candidate de la majorité Brigitte Klinkert en appelle à la mobilisation des abstentionnistes au second tour dans le Grand Est. Elle maintient sa liste arrivée en 4e position, "Je n'ai jamais renoncé" explique-t-elle à France Bleu.

Brigitte Kliinkert a décidé de se maintenir au 2e tour des élections régionales dans le Grand Est
Brigitte Kliinkert a décidé de se maintenir au 2e tour des élections régionales dans le Grand Est © AFP - DANIEL PIER

Brigitte Klinkert sera bien de la bataille du second tour aux élections régionales dans le Grand Est, la ministre de l'industrie, arrivée en 4e position, loin derrière le président LR Jean Rottner, le redit ce lundi matin sur l'antenne de France Bleu : "il n'est pas question de se retirer". La liste de la candidate de la majorité présidentielle, a rassemblé 10,69% des voix, et a décidé de se maintenir. La liste de l'actuel président de région, Jean Rottner (LR) est arrivée largement en tête avec 31,15 % des voix.  La ministre alsacienne Brigitte Klinkert comptablilise 10,77 % des voix à l'issue du 1er tour.

Je n'ai jamais renoncé

Brigitte Klinkert explique qu'il n'est pas question de renoncer, et qu'elle sera présente avec ses colistiers au second tour de cette élection régionale : "Je n'ai jamais renoncé, je n'ai jamais baissé les bras et c'est pour cela que je vais poursuivre ce combat jusqu'au 2ème tour. Je n'ai pas le droit d'abandonner pour ceux qui m'ont fait confiance, mais aussi pour convaincre les abstentionnistes de ne pas se laisser dicter leur choix".

Elle explique aussi son engagement et l'importance d'être présente au second tour pour défendre ses idées, et notamment l'emploi : " Vous savez, comme élue locale et comme ministre, cela a toujours été ma ligne de conduite. J'ai créé la collectivité Européenne d'Alsace. Ça n'a pas été simple. Je suis allé jusqu'au bout. Je sauve des entreprises en proximité. C'est ça mon objectif. au niveau national. C'est aujourd'hui mon objectif au niveau de la région". Elle ajoute qu'elle ne vient pas avec des promesses, mais avec des preuves.

Convaincre les abstentionnistes

L'enjeu c'est de convaincre le plus grand nombre d'aller voter, car plus de 70% des électeurs du Grand Est ne se sont pas déplacé pour ce premier tour de l'élection régionale dans le Grand Est. "Notre région a battu un record. Cela veut dire aussi qu'après 6 ans d'existence, la région n'a pas su convaincre qu'il n'y a pas de priorité sur la proximité dans cette région. Nous devrons convaincre par les résultats. Donc, cette semaine, la grande priorité, c'est de convaincre les abstentionnistes de venir voter dimanche prochain" ajoute la candidate.

Brigitte Klinkert sur France Bleu au lendemain u 1er tour des élections régionales dans le Grand Est

Choix de la station

À venir dansDanssecondess