Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales dans le Grand Est : la large victoire de Rottner, l’arrivée des écologistes et le recul du RN

Le président sortant Jean Rottner (LR) est arrivé en tête de l'élection régionale dans le Grand Est, à la faveur d'une quadrangulaire. Le Rassemblement National est en recul. En revanche, les écologistes retrouvent une place dans l'assemblée régionale. L'abstention a une nouvelle fois été record.

La liste de Jean Rottner est arrivé en tête de l'élection régionale dans le Grand Est avec plus de 40% des voix
La liste de Jean Rottner est arrivé en tête de l'élection régionale dans le Grand Est avec plus de 40% des voix © Maxppp - Jean-Marc Loos

Le président sortant Jean Rottner (LR) est arrivé dimanche 27 juin en tête de l'élection régionale dans le Grand Est, à l'issue d'une quadrangulaire marquée une fois encore par une très forte abstention (69,76%). La droite s'impose largement, alors que le Rassemblement National est en recul. Les écologistes retrouvent l'hémicycle régional dont ils étaient absents depuis 2015.

La liste de Jean Rottner (LR) l'emporte avec 40,3 % des voix devant Laurent Jacobelli (RN) 26,30%, Eliane Romani (EELV/PC/PC) 21,20% et Brigitte Klinkert (LREM/Modem) 12,17 %.

La prime au sortant

L'ancien maire de Mulhouse Jean Rottner devrait rester président de la région Grand Est. Alors qu'il avait refusé toute alliance avec La République en Marche, sa liste arrive largement en tête de ces élections régionales dans le Grand Est. Le président sortant a accentué son score du premier tour, en s'imposant largement, bien au delà de l'Alsace. 

Lui qui en 2014, portait une pétition contre la fusion des trois anciennes régions, s'affiche désormais comme "le président de tous". Il faut dire que le docteur Jean Rottner, ancien urgentiste, s'est notamment illustré durant la crise du Covid. Pendant des semaines, il a alerté sur la catastrophe qui touchait Mulhouse, l'Alsace, et bien au delà, toute la région Grand Est. 

Le Rassemblement National marque le pas

C'est la douche froide pour le Rassemblement national qui espérait décrocher la région après le très bon score de Florian Philippot réalisé en 2015. Laurent Jacobelli, tête de liste deu RN est à 26%, soit 10 points de moins qu'il y a 6 ans.

De cette élection, le candidat du RN ne retient qu'une abstention  forte et souligne les défauts d'organisation du scrutin. . "On n'a pas reçu son bulletin de vote à la maison, on ne sait pas s'il y a un 2e tour, il n'y a pas eu de clips gouvernementaux pour inciter à voter. Ce soir, il y aura une grande perdante, c'est la démocratie".

Le retour des écologistes dans l'hémicycle

Avec un peu plus de 21% des voix, le rassemblement de la gauche et des écologistes ne fait pas aussi bien que ce qu'il espérait. La liste n'a pas pu profiter complètement du report des voix d'Aurélie Filippetti, sans doute en raison du manque d'accord à l'issue du second tour. 

C'est tout de même une satisfaction pour les écologistes qui font leur retour dans l'assemblée régionale. Ils n'étaient plus présents depuis 2015 à la région. Leur poids dans l'électorat a largement progressé depuis les élections de 2015, où la liste écologiste avait fait 6% des voix et était éliminée au premier tour.

A noter, que les écologistes arrivent en tête sur la ville de Strasbourg de plus de 400 voix. C'est une satisfaction pour la maire de la ville élue en 2020, Jeanne Barseghian.

Le pari perdu de Brigitte Klinkert

L'Alsacienne Brigitte Klinkert arrive 4eme de ces élections régionales dans le Grand Est avec 12% des voix, très loin derrière la liste de  Jean Rottner. La ministre de l'insertion, tête de liste de la majorité présidentielle, n'a pas réussi son pari. Elle ne réussit pas à rassembler sous son nom en dehors de l'Alsace, où elle a près de deux fois moins de voix que Jean Rottner. Elle est aussi distancé par le Rassemblement National. "Je suis aussi la seule candidate de la majorité à progresser", souligne comme pour se consoler l'élue.

Le président de la région Grand Est sera élu vendredi 2 juillet par l'assemblée régionale.

Quels sont les résultats des élections régionales ? Inscrivez le nom de votre commune pour le découvrir. Cette carte affiche les résultats au fur et à mesure de leur officialisation  par le ministère de l'intérieur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess