Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales dans le Grand Est: le président du CNIP s'allie au RN et devient tête de liste dans les Ardennes

Bruno North, le président du CNIP, parti de droite, s'est allié à Laurent Jacobelli, tête de liste Rassemblement National pour les élections régionales dans le Grand Est. Il mènera la liste dans le département des Ardennes.

Bruno North (à gauche), président du CNIP rejoint Laurent Jacobelli (à droite) pour l'élection régionale de juin 2021
Bruno North (à gauche), président du CNIP rejoint Laurent Jacobelli (à droite) pour l'élection régionale de juin 2021 © Radio France - William Gay Costa

Le président du CNIP, le Centre National des Indépendants et des Paysans, Bruno North s'allie avec Laurent Jacobelli pour les élections dans le Grand Est en juin prochain. Le patron du parti fondé par René Coty sera la tête de liste dans le département des Ardennes, a-t-il annoncé ce vendredi 7 mai, lors d'une conférence de presse à Reims. Longtemps allié de la droite traditionnel (RPR, UMP, LR), son parti s'engage de plus en plus en faveur d'alliances avec le Rassemblement National.

"Laurent Jacobelli, c'est un homme de droite, affirme le président du CNIP. Nous partageons un certain nombre de valeurs communes. Il y a une question de cohérence, donc nous sommes tout à fait à l'aise et droits dans nos bottes pour proposer aux électeurs du Grand Est une alternative". 

Bruno North espère attirer les voix des électeurs de droite déçus par les partis traditionnels : "J'espère que l'électeur LR va comprendre que maintenant, les LR, c'est fini, qu'ils n'incarnent plus leurs valeurs et qu'ils le démontrent tous les jours par des décisions où ils méprisent une grande partie de leurs adhérents qui appellent de leurs vœux autre chose, et non pas des compromissions d'appareil avec avec la Macronie", explique Bruno North.

De son côté, Laurent Jacobelli, la tête de liste au niveau régional se réjouit de ce ralliement. "J'ai la grande fierté d'accueillir Bruno North sur ma liste", déclare le candidat RN. "C'est une droite de convictions, qui ne flanche pas, qui ne cède pas devant la Macronie", conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess