Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales dans les Hauts-de-France : En Marche sort l'artillerie lourde

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu Picardie

En plus d'Eric Dupond-Moretti pressenti pour occuper un rôle majeur dans la campagne pour les élections régionales dans les Hauts-de-France, la République en Marche se prépare à une mobilisation générale des ministres Nordistes : Gérald Darmanin en tête.

Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, en déplacement en Gironde ce jeudi et vendredi
Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, en déplacement en Gironde ce jeudi et vendredi © Radio France - Maxppp

C'est la mobilisation générale dans les Hauts-de-France pour les élections régionales du 20 et 27 juin. Alors que la République en Marche a jusqu'au 14 mai pour constituer sa liste (date du rendez-vous en préfecture), Emmanuel Macron est à la manœuvre pour sauver la campagne pour l'instant poussive de Laurent Pietraszewski, "on sort la grosse berta" raconte un responsable du mouvement dans la région. 

"Il faut un électrochoc"

Le secrétaire d'état aux retraites et à la santé au travail est crédité de 10% dans le sondage Ipsos pour France Bleu ce mercredi, il souffre d'un déficit de notoriété (80% des personnes interrogées ne connaissent pas l'ancien cadre d'Auchan) et d'un déficit d'image en étant le "Monsieur retraite" du gouvernement. "Il faut un électrochoc" confie un parlementaire LREM, le Ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti "qui souhaite s'engager pour la première fois dans une élection" selon un proche, rejoint donc la liste pour épauler et sans doute remplacer Laurent Pietraszewski en numéro un. Son arrivée a été officialisée ce jeudi matin en comité politique d'En Marche dans les Hauts-de-France par Laurent Pietraszewski lui même "dans un ambiance très lourde". Eric Dupond-Moretti ne sera pas le seul ministre du gouvernement à labourer le terrain dans les Hauts-de-France

Darmanin, Bourguignon, Griset, Pompili et les autres

Emmanuel Macron a demandé à tous les ministres Nordistes de s'investir dans la campagne, Eric Dupond-Moretti "s'engagera à fond" dans les régionales explique un proche du président de la République quitte à bouleverser son agenda. Il devrait être accompagné de Barbara Pompili la ministre de la transition écologique originaire du Pas-de-Calais et élue dans la Somme, et d'Alain Griset, le ministre des petites et moyennes entreprises. 

Selon nos informations, Gérald Darmanin qui se présente aux élections départementales dans le canton de Tourcoing-2 va aussi s'engager auprès du duo Dupond-Moretti / Pietraszewski, le rôle du Ministre de l'Intérieur n'est pas encore défini mais il sera "sans doute sur la liste" tout comme Brigitte Bourguignon, la ministre déléguée à l'autonomie qui est décidément sur tous les fronts : elle est candidate à la législative partielle dans le Pas-de-Calais, aux départementales dans la canton de Desvres et donc sur la liste LREM aux régionales. 

Objectif : affaiblir Xavier Bertrand

L'objectif affiché par LREM c'est de faire rempart au Rassemblement National crédité de 32% dans le sondage Ipsos pour France Bleu, Eric Dupond-Moretti est souvent considéré comme une "arme anti-RN" mais l'autre objectif est aussi d'affaiblir le plus possible le président sortant de la région Hauts-de-France, car a défaut de gagner, LREM voudrait au moins faire perdre Xavier Bertrand

Choix de la station

À venir dansDanssecondess