Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Tests Covid en Auvergne-Rhône-Alpes : la tête de liste écologiste pour les régionales dénonce un coup de com'

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Fabienne Grébert est la seule tête de liste investie en Auvergne-Rhône-Alpes pour les élections régionales de 2021. Elle ne participera pas au dépistage Covid organisé par la Région à partir du 16 décembre, elle estime que l'argent aurait pu aller ailleurs, la lutte contre la précarité par exemple.

Fabienne Grébert préside le groupe Rassemblement Citoyen Ecologistes et Solidaires à la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Auteur : DR
Fabienne Grébert préside le groupe Rassemblement Citoyen Ecologistes et Solidaires à la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Auteur : DR - Alexandra Fraresse

Fabienne Grébert n'ira pas se faire dépister avant Noël dans le cadre des tests Covid massifs mis en place par le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. La présidente du groupe Rassemblement Citoyen Ecologistes et Solidaires, et actuellement seule tête de liste investie pour les élections régionale de 2021 (qui sont prévues en mars mais devraient être décalées au mois de juin) estime que les tests antigéniques ne sont pas suffisamment fiables, mais aussi que l'opération de la Région, "c'est beaucoup d'argent public surtout pour la communication de notre président". 

Fabienne Grébert, invitée de France Bleu Saint-Étienne Loire matin

Pour Fabienne Grébert, ces "dizaines de milliers d'euros" auraient pu être investis dans d'autres domaines, notamment "dans des actions qui vont permettre de sortir nos habitants de la précarité". Elle ajoute que des amendements en ce sens ont été proposés en assemblée plénière lundi 14 décembre,  pour l'adoption du budget du Conseil régional mais qu'ils ont été refusés. Ce budget, le dernier de la mandature, la conseillère régionale annécienne trouve qu'il est trop "à court terme et basé sur le monde d'avant". Les écologistes à la Région déplorent par exemple le soutien aux filières aéronautique et hydrogène.

La promesse d'un plan climat de 3,6 milliards d'euros pour la région

"Il y a tant à faire sur notre territoire pour développer des emplois, pour verdir des emplois, la rénovation énergétique et l'alimentation par exemple, ce serait dommage de s'en priver", poursuit Fabienne Grébert. Elle s'engage si elle est élue en 2021 sur un plan de 3,6 milliards d'euros pour le climat. Et pour la conseillère régionale, il est plus que temps d'agir contre le dérèglement climatique. 

"En 2020, nous avons vu une baisse de 7% des gaz à effet de serre, c'est très encourageant [...] mais c'est également très déprimant de se dire que c'est dans une année 2020 où la crise sanitaire et économique a été si forte qu'on a pu le faire", souligne Fabienne Grébert, qui se réjouit que l'inscription de la défense de l'environnement dans la Constitution fasse prochainement l'objet d'un référendum. Même si, nuance-t-elle, "la prochaine victoire sera d'obtenir un oui s'il y a référendum". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess