Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Régionales en Bretagne : "J'ai une majorité solide", assure Loïg Chesnais-Girard (PS)

Le président socialiste de la région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard est réélu à la tête de la région Bretagne, avec près de 30% de voix. Si ce score ne lui permet pas d'avoir une majorité absolue, il n'est pas inquiet. Loïg Chesnais-Girard était l'invité de France Bleu Armorique, ce lundi matin.

La majorité socialiste de la région Bretagne sort gagnante du second tour de l'élection régionale 2021, avec un peu moins de 30% des suffrages exprimés. Une satisfaction pour son futur président, Loïg Chesnais-Girard (PS), même s'il n'aura pas de majorité absolue. "J'ai 40 sièges dans cet hémicycle, c'est le résultat de la confiance des Bretonnes et des Bretons." Mais pas d'inquiétude pour le socialiste, "à moins d'une grande coalition un peu baroque, j'ai une majorité solide pour travailler."

Publicité
Logo France Bleu

Malgré une grande fierté pour ce pari réussi, en refusant notamment l'alliance avec EELV, Loïg Chesnais-Girard veut prendre ce résultat avec humilité, "parce qu'il y a un taux d'abstention important. Cela va nécessiter de travailler sur ce sujet." 

"Je suis un homme de compromis"

Il va désormais falloir construire cette majorité. "Grâce à la proportionnelle tout le monde se retrouve dans l'hémicycle. On va pouvoir travailler et la gauche va pouvoir échanger, discuter. Le mandat est long, nous verrons comment nous pouvons avancer ensemble."

Arrivés deuxième, avec 22% des voix, Isabelle Le Callennec (LR) a déjà dit vouloir être dans une "opposition constructive". "Je trouve bien qu'au lendemain d'une élection où le taux d'abstention est élevé, que chaque partie prenante exprime le choix de travailler sereinement au service de la Bretagne", salue Loïg Chesnais-Girard_._ "Je suis un homme de compromis, qui travaille avec tout le monde. Je l'ai montré au cours des quatre dernières années."    

La fin de l'ère Le Drian

La victoire de Loïg Chesnais-Girard marque également la fin de deux décennies d'ère Jean-Yves Le Drian. "Il avait fait un choix, en disant qu'il acceptait la mission ô combien importante que de rester au gouvernement pour assumer un ministère régalien", rappelle son successeur. "Il savait que c'était un choix sans retour pour ce qui concerne le conseil régional. Il a choisi d'être en retrait de cette campagne, c'est un choix que j'ai respecté sans jamais le commenter. Maintenant nous avançons avec cette majorité."

Première mesure pour le futur président de la région, "mettre en place la gratuité des transports BreizhGo pour les moins de 26 ans, dans les trains, cars et bateaux pour l'été." Une mesure éphémère qu'il veut ensuite remplacer par "des forfaits mensuels forfaitaires pour vivre le train, le car et le bateau comme Deezer ou Netflix. Ca va faire du bien à tout le monde."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu