Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en Grand Est : le RN débauche le sénateur mosellan Jean-Louis Masson

Jean-Louis Masson, sénateur de Moselle, et ancien du RPR et de l'UMP, conduira la liste du RN Laurent Jacobelli en Moselle, pour les élections régionales de 2021.

Au centre, Laurent Jacobelli, candidat RN pour les régionales 2021, et Jean-Louis Masson, tête de liste en Moselle
Au centre, Laurent Jacobelli, candidat RN pour les régionales 2021, et Jean-Louis Masson, tête de liste en Moselle © Radio France - magali fichter

Laurent Jacobelli, le candidat aux régionales pour le Rassemblement national, a présenté, ce mercredi, à Metz, sa tête de liste en Moselle. Et la rumeur qui courrait depuis plusieurs semaines est confirmée : il s'agit du sénateur Jean-Louis Masson, longtemps membre du RPR puis de l'UMP avant de siéger parmi les non-inscrits, au début des années 2000.

C'est donc une prise de droite que réalise le RN, dont la liste se veut "d'ouverture", même si Jean-Louis Masson l'a réaffirmé hier : il n'adhère pas pour autant au parti.  "C'est une liste de large rassemblement, avec des gens venus du CNIP, de l'Avenir Français, et puis comme moi, des indépendants, issus de la mouvance gaulliste", citant l'ancien député meurthe-et-mosellan Philippe Morenvillier ou Naïla Hennard "qui fut présidente départementale du RPR pour la Moselle". Tous deux ont notamment soutenu, comme Jean-Louis Masson, le parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la France, dont Laurent Jacobelli fut le porte-parole. 

Un RN "dédiabolisé", LR "touché par une dérive centriste"

Quoiqu'il en soit, pour Jean-Louis Masson, le RN s'est bel et bien "dédiabolisé" et "est aujourd'hui, au niveau des idées, beaucoup plus proche de ce qu'était le RPR à l'origine que LR, qui est un magma ou personne ne s'y retrouve, et touché par une dérive centriste." Quant au projet de Laurent Jacobelli pour les régionales ? Le sénateur mosellan se dit séduit par l'idée de "supprimer le Grand est pour rétablir les trois anciennes régions."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess