Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en Normandie : il n'y aura pas de fusion à gauche entre Mélanie Boulanger et Sébastien Jumel

C'était l'une des questions de cet entre-deux-tours des élections régionales en Normandie : les listes de Mélanie Boulanger et Sébastien Jumel allaient-elles réussir à fusionner en vue du second tour ? La candidate socialiste annonce ce lundi qu'il n'en serait rien.

Mélanie Boulanger, la candidate PS-EELV et Sébastien Jumel, le candidat LFI-PCF
Mélanie Boulanger, la candidate PS-EELV et Sébastien Jumel, le candidat LFI-PCF © Maxppp - montage

C'est par un communiqué que Mélanie Boulanger (PS-EELV) annonce ce lundi que sa liste, arrivée en troisième position au premier tour des élections régionales en Normandie (18,37% des voix), ne fusionnera pas avec celle de Sébastien Jumel. Le député communiste de Dieppe a terminé cinquième du scrutin, avec 9,64% des suffrages exprimés. C'est trop peu pour se maintenir, mais suffisant pour envisager une fusion. Sauf que les deux camps n'ont pas réussi à s'entendre.

"Nous avons proposé à Sébastien Jumel et ses colistiers de rejoindre notre rassemblement, explique ainsi Mélanie Boulanger. Nous avons intégré plusieurs de leurs propositions, notamment en matière de lutte contre les déserts médicaux, de défense des services publics et de relocalisation des activités économiques et industrielles." On sait que le nucléaire, notamment, est un point sur lequel les deux camps sont en désaccord.

"Nous leur avons proposé d’intégrer notre liste, poursuit la maire socialiste de Canteleu, avec des conditions qui leur auraient permis, dans tous les cas, de compter davantage d’élus communistes au Conseil régional qu’à l’heure actuelle. Cette proposition juste et respectueuse a été refusée, et nous le regrettons."

Déjà lors de la pré-campagne du premier tour, Mélanie Boulanger et Sébastien Jumel avaient tenté de construire une liste commune, sans pour autant y parvenir.

Le dépôt des listes pour le 2nd tour prend fin ce mardi à 18h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess