Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en Nouvelle-Aquitaine : "Une remontada de 10 points d'Edwige Diaz, ça serait une énorme surprise"

-
Par , France Bleu Gironde

Le politologue Jean Petaux était l'invité de France Bleu Gironde ce vendredi pour la dernière journée de campagne avant le second tour des régionales. Il estime que des surprises sont encore possibles mais s'interroge surtout sur la mobilisation des électeurs après une abstention historique.

Jean Petaux, politologue
Jean Petaux, politologue © Radio France - Radio France

Les habitants de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine se déplaceront-ils plus massivement pour le second tour des élections régionales et des départementales ce dimanche ? Malgré les appels à voter qui se sont multipliés entre les deux tours, le politologue Jean Petaux a des appréhensions : "J'ai peur que les appels à voter ne suffisent pas à mobiliser une population qui s'interroge beaucoup, à la fois sur le sens du vote et sur les collectivités territoriales." Pour les régionales, Jean Petaux estime que la candidate du Rassemblement national, Edwige Diaz, arrivée deuxième derrière le président sortant, Alain Rousset, aura du mal à refaire son retard. 

Une remontada de 10 points d'Edwige Diaz, ça serait une énorme surprise !

La campagne du second tour a vu échouer les tentatives de rapprochement entre la liste du président sortant, Alain Rousset, et son rival écologiste, Nicolas Thierry. Pour le politologue, il faudrait qu'Alain Rousset atteigne au moins 38% pour avoir une majorité claire en s'appuyant sur les socialistes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess