Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en Occitanie : l'ancien député européen José Bové affiche son soutien à Carole Delga

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

José Bové, ancien eurodéputé écologiste originaire de l'Aveyron, confirme ce jeudi son soutien à la présidente sortante Carole Delga pour les élections régionales en Occitanie, avec la liste Occitanie en commun. Il ne soutiendra donc pas le candidat d'EELV, Antoine Maurice.

L'ancien eurodéputé écolo José Bové soutient Carole Delga dans la campagne des élections régionales.
L'ancien eurodéputé écolo José Bové soutient Carole Delga dans la campagne des élections régionales. © Radio France - BM

C'est ce qu'on pourrait appeler "une prise de guerre" de plus pour la présidente sortante Carole Delga. L'ancien agriculteur aveyronnais José Bové, député européen écologiste de 2009 à 2019, a annoncé publiquement jeudi 6 mai son soutien à la liste Occitanie en commun de la présidente socialiste sortante de la région, pour les élections régionales des 20 et 27 juin prochains. Il l'a expliqué lors d'une conférence de presse du mouvement Occitanie écologie, mené par Agnès Langevine, vice-présidente écologiste de la région. 

Pour ces élections, José Bové ne soutiendra donc pas le candidat du parti Europe Écologie-Les Verts Antoine Maurice, qui s'était présenté aux élections municipales à Toulouse en 2020.  

"Le mandat de Carole Delga m'a convaincu"

Et l'aveyronnais assume clairement son choix. "Je n'ai jamais été membre d'EELV. Je n'ai aucune obligation envers le parti. Le mandat de Carole Delga m'a convaincu. Au lieu de mettre en avant les conflits, on met en avant les solutions qui permettent de les éviter." dit il. Et évidemment l'argument qu'il met également c'est la nécessité de l'union face au risque de l’extrême droite. "C'est cette liste qui va permettre de lutter contre le RN. Cela n'est pas juste un discours moral." 

Et José Bové ajoute qu'il militera pour plus de démocratie participative dans le prochain mandat en prenant exemple sur ce qui aurait pu être fait autour du projet d'autoroute entre Toulouse et Castres. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess