Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en Occitanie : "Nous avons réussi à réinstaller la droite républicaine" assure Aurélien Pradié (LR)

Avec 18,22% des voix au second tour des élections régionales en Occitanie ce dimanche soir, le candidat LR/UDI Aurélien Pradié améliore son score de 6 points comparé au premier tour. Il réduit l'écart avec le RN et assure être "en passe de devenir la première force d'opposition".

"Nous sommes en passe de devenir la première force d'opposition de cette région" assure Aurélien Pradié, candidat de la liste LR/UDI aux régionales en Occitanie
"Nous sommes en passe de devenir la première force d'opposition de cette région" assure Aurélien Pradié, candidat de la liste LR/UDI aux régionales en Occitanie © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Aurélien Pradié, tête de liste LR/UDI pour ces élections régionales en Occitanie, allait-il parvenir à doubler le Rassemblement National à l'occasion du second tour ce dimanche 27 juin ? C'était l'un des enjeux du scrutin. Selon les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur, le numéro trois des Républicains obtient 18,22% des suffrages. Il se retrouve donc à un peu moins de 6 points derrière le RN qui obtient 24% et à près de 40 points derrière la présidente socialiste sortante qui remporte le scrutin avec 57,77% des suffrages.

Pas de déception

"Il n'y a pas de déception. Il y a quelques semaines, on nous annonçait que le Rassemblement National serait la première force d'opposition écrasante face à Carole Delga et nous avons remonté de huit points entre les deux tours, ce qui est considérable [...] Nous sommes en passe de devenir la première force d'opposition dans cette région [...] Je peux vous dire ce soir que nous aurons quasiment le même nombre de sièges que le rassemblement national. Donc, pour nous, c'est une vraie réussite."

"Ce soir, je le dis, le Rassemblement national est en train de disparaître et c'est la droite républicaine qui va travailler à l'alternance pour les six ans qui viennent."

Aurélien Pradié se félicité d'avoir réussi à réinstaller la droite républicaine en région Occitanie. "C'est mon rôle de président de groupe, si mes collègues me font confiance dans les heures qui viennent, de travailler à l'alternance dans cette région. Et ce que nous avons fait dans le Lot il y a quelques années, je suis convaincu qu'avec un peu de temps nous pouvons le faire au niveau de la région.  Et à chaque fois que je me suis engagé dans un combat, je ne l'ai jamais négligé."

"Tout le monde devrait être rassuré ce soir de savoir que demain il n'y aura pas un groupe pléthorique du rassemblement National à la Région."

"Ce que nous avons fait ce soir, c'est réinstaller la droite républicaine dans cette région là où nous pariait sa disparition. C'est une bonne nouvelle pour tout le monde, y compris pour ceux qui n'ont pas mes idées. Tout le monde devrait être rassuré ce soir de savoir que demain il n'y aura pas un groupe pléthorique du rassemblement National à la Région et qu''il y aura une droite républicaine qui elle tiendra tête à Carole Delga."

"Nous sommes en passe de devenir la première force d'opposition de cette région" assure Aurélien Pradié, candidat de la liste LR/UDI aux régionales en Occitanie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess