Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en PACA : défaite de Thierry Mariani au second tour

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu Provence, France Bleu Azur

Thierry Mariani (RN) est arrivé en deuxième position du second tour des élections régionales ce dimanche avec 42,7% des suffrages selon les chiffres officiels validés par le ministère de l'Intérieur.

Thierry Mariani, arrivé deuxième en PACA au second tour des régionales.
Thierry Mariani, arrivé deuxième en PACA au second tour des régionales. © Maxppp - FRANCK PENNANT

Lors du premier tour, la PACA était la seule région de France où le Rassemblement national était arrivé en tête. Thierry Mariani (RN) avait obtenu 36,38% des suffrages contre 31,91% pour Renaud Muselier (Union de la droite).

Mais selon les chiffres officiels validés par le ministère de l'Intérieur, Thierry Mariani (RN) n'obtient que la seconde place lors du second tour avec 42,7% des suffrages.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Notre liste a été battue par tout un système coalisé", a dénoncé Thierry Mariani, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy qui conduisait la liste RN en Provence-Alpes-Côte d'Azur, finalement battu au second tour en duel par le président LR sortant Renaud Muselier.

"Le système coalisé l'a emporté au terme d'une campagne qui n'honore pas nos adversaires", a insisté le député européen RN. Évoquant le retrait de la liste de gauche après le premier tour et les appels à voter pour Renaud Muselier émanant de nombreux partis au-delà de LR, Thierry Mariani a déploré "une défaite pour la démocratie et l'expression de la volonté populaire".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Aujourd'hui notre liste a été battue par tout un système coalisé, par un candidat qui a vu les trois derniers présidents de la République voler à son secours", a accusé M. Mariani, dénonçant également l'attitude de médias "qui ont parfois dérogé aux règles de la plus élémentaire déontologie". Quant à la "légitimité" de Renaud Muselier, réélu dans son fauteuil de président de la région PACA, elle est "largement entachée par l'abstention massive."

"La mobilisation est la clé des victoires à venir", déclare Marine Le Pen.

"Ce soir nous ne prendrons pas de région", a reconnu Marine Le Pen, dénonçant des "alliances contre-nature" de la part des présidents sortants et affirmant que le résultat en PACA "démontre que la mobilisation est la clé des victoires à venir.

La progression très importante entre les deux tours en PACA, qui reste tout de même insuffisante pour offrir la victoire, démontre que la mobilisation est la clé des victoires à venir. Nos nombreuses élus, ce soir, défendront partout les intérêts des habitants avec un mot pour vous protéger.

[...] Nous vivons une crise profonde de la démocratie locale qui nécessite un travail de réflexion collectif, méthodes de mobilisation, représentativité, information des électeurs proportionnelle, référendum d'initiative citoyenne."

Le Rassemblement national ne gagne aucune région

Marine Le Pen avait grondé ses électeurs au soir d'un premier tour décevant, coupable à ses yeux de ne pas s'être déplacés pour voter. La colère froide de la présidente du RN n'aura eu aucun effet. Le RN, qui avait nourri de sérieux espoirs de gagner au moins la région PACA, ressort bredouille du scrutin. Loin des projections des sondages pendant la campagne.

Les scores des différents candidats du parti d'extrême droite vont même se traduire par un recul de la présence RN dans les exécutifs régionaux. Il y a un an, à l'issue des municipales, le parti de Marine Le Pen avait déjà perdu 44% de ses conseillers. Deux revers inquiétants pour la présidente du RN à moins d'un an de la présidentielle.

Retrouvez toutes les informations sur les élections départementales dans le département de votre choix : Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess