Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en PACA : "L'abstention est passée par là, il y a des réserves immenses" assure Thierry Mariani

-
Par , France Bleu Provence

Au lendemain du 1er tour des élections régionales Thierry Mariani arrivé en tête avec 36,4% des suffrages, se félicite de son résultat même si il estime que les abstentionnistes sont les électeurs du Rassemblement National et appelle les électeurs à voter dimanche prochain.

Thierry Mariani arrivé en tête au 1er tour des élections régionales avec 36,4% des suffrages.
Thierry Mariani arrivé en tête au 1er tour des élections régionales avec 36,4% des suffrages. © Radio France - Camille Payan

Les sondages lui prédisaient 10 points de plus au premier tour, finalement Thierry Mariani a rassemblé 36,4% des suffrages au premier tour des régionales en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, un résultat qu'il explique par la forte abstention (66,3% en PACA). Il estime d'ailleurs qu'il ne s'en sort pas si mal face à Renaud Muselier le président sortant qui aurait pu mieux faire selon lui. 

"En France, Renaud Muselier est le seul président de région sortant à ne pas arriver en tête malgré l'accord qu'il a fait avec En Marche."  

Le candidat du RN qui se dit d'ailleurs confiant pour le second tour : "Je regarde le 2e tour avec volonté et sourire parce que je pense que tout est possible". Pour cela il faut encourager les électeurs qui ont boudé les urnes à aller voter dimanche prochain. Et sur ce point il appelle à un sursaut.

"C'est bien que les électeurs nous disent sur les marchés et dans les réunion "il faut que ça change", mais si ils ne prennent pas dix minutes pour aller voter, il ne faudra qu'ils pleurent si notre région continue à être l'une des deuxièmes plus mal gérées de France." 

Thierry Mariani va-t-il profiter du maintient de la liste d'union de la gauche de Jean-Laurent Félizia ? Pour l'instant Jean-Laurent Félizia assure qu'il reste en lice et qu'il n'est pas question de se retirer : "Je lui dis merci de ne pas tomber dans la tambouille politicienne parce que chacun sait que le secret espoir c'était "j'agglomère les électeurs de Macron au premier tour, j'agglomère socialistes et communistes au second tour". Nous, nous avons un programme clair, on ne change pas de liste". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess