Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales Grand-Est : le socialiste Bertrand Masson conduit la liste Romani en Meurthe-et-Moselle

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

La liste d’union de la gauche d’Eliane Romani entend cibler les jeunes et la transition écologique pour faire basculer le conseil régional Grand Est. Bertrand Masson mène la liste en Meurthe-et-Moselle et estime que le démantèlement de la région n'intéresse pas les électeurs.

Éliane Romani avec les socialistes Mathieu Klein et Bertrand Masson.
Éliane Romani avec les socialistes Mathieu Klein et Bertrand Masson. © Radio France - Thierry colin

Le socialiste Bertrand Masson conduit la liste d’union de la gauche et des écologistes en Meurthe-et-Moselle et a présenté ses priorités aux côtés de l’écologiste Eliane Romani sur le site industriel de l’ancienne mine de fer de Neuves-Maisons, ce vendredi 21 mai, aux côtés de Mathieu Klein, le maire de Nancy.

Avec une campagne qui cible la jeunesse : « Les jeunes nous le disent : dans les marches pour le climat, ils ne veulent pas être, par l'inaction climatique, la génération sacrifiée » assure Eliane Romani qui mène la liste d’union de la gauche, des écologistes et des communistes dans le Grand Est.

Démanteler ou consolider la région Grand Est, c'est un débat qui n'intéresse pas les électeurs

Autre thème de campagne, l’emploi réaffirmé par la tête de liste écologiste mosellane : « Il y a une prise de conscience dans la population de l'urgence écologique et sociale. La transition écologique est porteuse d'emplois locaux non délocalisables ».

Le démantèlement de la région n'intéresse pas les électeurs selon le socialiste Bertrand Masson.
Le démantèlement de la région n'intéresse pas les électeurs selon le socialiste Bertrand Masson. © Radio France - Thierry colin

Et malgré le cavalier seul de l’ancienne ministre de la culture de François Hollande, Aurélie Filippetti, l’écologiste thionvilloise Eliane Romani - au nom et au visage moins connu - espère réunir sur les logos des huit partis réunis sur la liste : « Ce rassemblement très large des écologistes et de la gauche est suffisamment fort pour pouvoir porter un espoir d'une alternative pour la région » espère la tête de liste. 

La jeunesse est en souffrance et doit être une priorité absolue

En Meurthe-et-Moselle, Bertrand Masson, adjoint au maire socialiste de Mathieu Klein à Nancy conduit la liste départementale et affiche sa priorité : « La jeunesse doit être une priorité absolue du mandat qui vient. La jeunesse est aujourd'hui en souffrance et la région a tous les leviers pour répondre à cette souffrance ». 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et l’adjoint à la Culture de Nancy de citer la gratuité des transports : « on sait combien la question de la mobilité pour les jeunes est extrêmement importante. La gratuité des transports pour les moins de 25 ans dans la région, c'est une proposition extrêmement forte ».

Une liste d’union à gauche qui fait campagne en s’écartant des querelles à droite et à l’extrême droite sur la taille de la région : « On parle transports, on parle formation, on parle économie, on parle culture, sport, vie associative et le sujet n'est pas de savoir aujourd'hui si cette région Grand Est, il faut la démanteler ou la consolider. Aujourd'hui, il faut y développer des politiques publiques au service de nos concitoyens. Le débat Rottner-Klinkert pour savoir si l'Alsace vaut mieux que le grand Est, c'est un débat qui n'intéresse pas les électeurs » assure Bertrand Masson sur le hauteurs de la mine du val de Fer à Neuves-Maisons pour une campagne courte et très particulière en période de pandémie.

Ecoutez Eliane Romani, tête de liste.

Ecoutez Bertrand Masson, tête de liste en Meurthe-et-Moselle.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess