Politique

Régionales : Jean Lassalle surpris du choix d'Alain Juppé

Par Amaia Cazenave, France Bleu Béarn et France Bleu Gironde mercredi 15 avril 2015 à 19:46

Jean Lassalle
Jean Lassalle © Maxppp

Alors que se déroule ce jeudi la commission nationale d’investiture de l’UMP à Paris, Jean Lassalle, le député Modem du Béarn est surpris du choix du maire de Bordeaux, de présenter son adjointe à l’économie, Virginie Calmels, comme tête de liste de la droite et du centre.

L'UMP va se mettre en ordre de marche pour les prochaines élections régionales aujourd’hui : le parti choisi ses candidats, lors de sa commission nationale d'investiture qui se réunit à Paris. A cette occasion, l'UMP désignera son chef de file pour la nouvelle grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et sans surprise ce devrait être Virginie Calmels.

Elue depuis un an, comme adjointe à l'économie à la mairie de Bordeaux, adoubée par son mentor Alain Juppé, elle devrait être l'adversaire du socialiste Alain Rousset.

"J'apprends que Madame «Je-ne-sais-plus-comment-elle-s'appelle» a été retenue alors qu'il y a trois semaines à Bazas, on chantait la Marseillaise à tout rompre avec Alain Juppé."

Mais voilà, au centre Jean Lassalle, grince des dents. Le député de la 4ème circonscription des Pyrénées-Atlantiques et Conseiller Départemental, ne s'attendait pas à ce qu'Alain Juppé lui coupe l’herbe sous le pied, en proposant le nom de sa protégée.

"J'avoue ne pas comprendre" Jean Lassalle

Les élections régionales auront lieu les 6 et 13 décembre prochain.

À LIRE AUSSI Le portrait de Virginie Calmels, adjointe d'Alain Juppé et candidate de la droite à la tête de la grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes