Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Régionales : la fusion des départements alsaciens de retour sur la table ?

jeudi 12 novembre 2015 à 10:06 Par Maud Czaja, France Bleu Alsace et France Bleu

Le premier tour des élections régionales est prévu le 6 décembre mais la réforme territoriale a encore du mal à passer en Alsace. Le projet de fusion des départements n'est pas totalement aux oubliettes.

C'était il y a quasiment un an. En décembre 2014, André Vallini le secrétaire d'État en charge de la réforme territoriale défendait sa toute nouvelle carte des régions et suggérait pour apaiser les craintes de certains Alsaciens la fusion du Bas-Rhin et du Haut-Rhin au sein de la nouvelle entité.

La réforme territoriale a depuis été débattue puis votée mais qu'en est-il de cette proposition de retour du conseil unique d'Alsace rejeté par référendum en 2013 ?

Eric Straumann : "La fusion des départements est possible"

"Il me semble possible de fusionner les deux départements alsaciens mais à condition de récupérer l'intégralité des compétences de la Région pour en faire une collectivité avec une puissance de feu" , indique Eric Straumann, président du Conseil départemental du Haut-Rhin sur France Bleu Alsace. "Dans le cas contraire, fusionner deux départements n'arrangera rien à la complexité administrative actuelle"

"Eric Straumann ment aux Alsaciens, il dit qu'il est d'accord pour la fusion des départements mais à condition de récupérer les compétences de la Région, ce qui n'est pas possible!", a réagi le député socialiste Philippe Bies qui est également favorable à un grand département alsacien mais pour peser plus lourd au sein même de la grande région. Philippe Bies appelait déjà en janvier dernier aux nouveaux élus à se positionner clairement.