Politique

Régionales : les huit listes socialistes en Bourgogne Franche-Comté sont prêtes

Par Faustine Mauerhan, France Bleu Auxerre, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon et France Bleu Bourgogne samedi 19 septembre 2015 à 16:54

Marie-Guite Dufay et ses colistiers socialistes pour les régionales en BFC.
Marie-Guite Dufay et ses colistiers socialistes pour les régionales en BFC. © Radio France - Faustine Mauerhan

Les élections régionales de 2015 approchent. En Bourgogne et Franche-Comté ce sont 1 million 558 mille Bourguignons et 813 mille Franc-Comtois qui sont appelés à se déplacer aux urnes pour élire le conseil de la nouvelle grande région, les 6 et 13 décembre. Côté socialistes, cela se précise.

Chez le Parti Socialiste, le suspense sur la tête de liste n’avait pas duré longtemps. En juillet, François Patriat, président du conseil régional de Bourgogne, du haut de son grand âge, cédait sa place à son homologue franc-comtoise : Marie-Guite-Dufay. La présidente de la région Franche-Comté aura ensuite mis deux mois à constituer sa liste et ses huit sections départementales. Elle les présentait ce samedi à Dijon.

"Une liste d’ouverture"

Et Marie-Guite Dufay est fière de présenter "une liste d’ouverture" où la carte du PS n’est pas obligatoire. Malgré son regret de ne pas voir figurer les communistes et les Verts, elle se félicite : "_sur cette liste régionale et à l’intérieur des sections départementales, un quart des colistiers ne sont pas encartés au Parti Socialiste, _annonce la candidate. Il y a nos alliés du PRG, de Cap 21, nos "enfants" du MJS et aussi des apolitiques de la société civile."

Des discussions difficiles entre socialistes

Les listes du PS respectent aussi la parité, comme le veut désormais la loi, puisque quatre femmes sont têtes de listes départementales pour autant d’homme (voir les listes plus bas). Mais Marie-Guite Dufay reconnaît que la constitution des listes n’a pas été facile. "_Il a fallu s’entendre, faire les bons choix entre le renouveau et l’expérience. Mais le plus dur, _avoue la présidente du conseil régional de Franche-Comté, ça a été de s’entendre entre nous les socialistes." Maintenant que c’est fait, la tête de liste, soulagée, veut passer à la suite. 

La section de la Côte-d'Or

La liste socialiste pour la section de Côte-d'Or aux élections régionales. - Radio France
La liste socialiste pour la section de Côte-d'Or aux élections régionales. © Radio France - Faustine Mauerhan

La section du Doubs

La liste socialiste pour la section du Doubs aux élections régionales. - Radio France
La liste socialiste pour la section du Doubs aux élections régionales. © Radio France - Faustine Mauerhan

La section du Jura

La liste socialiste pour la section du Jura aux élections régionales. - Radio France
La liste socialiste pour la section du Jura aux élections régionales. © Radio France - Faustine Mauerhan

La section de la Nièvre 

La liste socialiste pour la section de la Nièvre aux élections régionales. - Radio France
La liste socialiste pour la section de la Nièvre aux élections régionales. © Radio France - Faustine Mauerhan

La section de Haute-Saône

La liste socialiste pour la section de Haute-Saône aux élections régionales. - Radio France
La liste socialiste pour la section de Haute-Saône aux élections régionales. © Radio France - Faustine Mauerhan

La section de Saône-et-Loire

La liste socialiste pour la section de Saône-et-Loire aux élections régionales. - Radio France
La liste socialiste pour la section de Saône-et-Loire aux élections régionales. © Radio France - Faustine Mauerhan

La section de l'Yonne

La liste socialiste pour la section de l'Yonne aux élections régionales. - Radio France
La liste socialiste pour la section de l'Yonne aux élections régionales. © Radio France - Faustine Mauerhan

La section du Territoire de Belfort

La liste socialiste pour la section du Territoire de Belfort aux régionales. - Radio France
La liste socialiste pour la section du Territoire de Belfort aux régionales. © Radio France - Faustine Mauerhan