Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales : les petites escapades bretonnes du candidat Le Drian

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel
Lamballe, France

Jean-Yves Le Drian est en Bretagne ce samedi. Tête de liste socialiste aux élections régionales, le ministre de la Défense est notamment venu à Lamballe rencontrer des colistiers et membres du Parti socialiste des Côtes d'Armor qui font campagne à sa place.

Jean-Yves Le Drian rencontre ses amis et colistiers à Lamballe
Jean-Yves Le Drian rencontre ses amis et colistiers à Lamballe © Radio France - Johan Moison

Il est 11h30, un monospace aux vitres teintées se gare devant l'entrée de la salle des Augustins face à la mairie de Lamballe dans les Côtes d'Armor. Jean-Yves Le Drian vient voir une partie de ses colistiers et des membres du Parti socialiste des Côtes d'Armor. « Je ne vais pas faire de commentaires, je vis ma vie, je rencontre mes amis c’est tout, une photo si vous voulez mais pas de commentaires, merci ». Clic-clac, la photo est dans la boite. Avec sa longue écharpe jaune autour du cou, le ministre de la Défense est ici candidat mais peu loquace au micro.

Pour le commentaire, voici Loïg Chesnais-Girard, directeur de campagne, tête de liste en Ile-et-Vilaine et très en vue ces derniers temps. En cas de victoire du PS en Bretagne, il pourrait bien devenir un vice-président aux super-pouvoirs afin de laisser Jean-Yves Le Drian se concentrer sur son ministère. « Jean-Yves Le Drian sera président et ministre avec une équipe qui travaillera au quotidien à ses côtés », précise Loïg Chesnais-Girard. Et tant pis  pour la règle du non-cumul des mandats créée par France Hollande lui-même. « C’est un temps exceptionnel, le temps que le président de la République l’aura décidé ». En attendant, la campagne est assurée par l’équipe. « Nous avons fait le choix d’avoir un candidat qui assume ses responsabilités de ministre, ce qui est une fierté pour la Bretagne », ajoute Loïg Chesnais-Girard.

Tout le monde s'engouffre dans la salle des Augustins, à huis clos. Une heure et dix minutes plus tard, la plupart des participants esquive les questions. « Je n’ai pas le droit de m’exprimer, c’est le directeur de campagne qui s’exprime », lance tout sourire Thierry Burlot, candidat sur la liste Le Drian... « Il est venu témoigner de sa sympathie pour les militants sur le terrain », explique Loïc Cauret le maire de Lamballe. Le monospace aux vitres teintées quitte les lieux. Jean-Yves Le Drian s'en va saluer d’autres colistiers en Ile-et-Vilaine.

Quand le ministre de la Défense revêt ses habits de candidat...

Loïc Cauret maire de Lamballe

Choix de la station

À venir dansDanssecondess