Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales : Nicolas Thierry, tête de liste EELV, de passage en Dordogne pour parler agriculture

-
Par , France Bleu Périgord

La tête de liste Europe Ecologie les Verts aux élections régionales en Nouvelle-Aquitaine, Nicolas Thierry, était en Dordogne ce lundi matin. Il a visité une ferme à Lamonzie Montastruc pour présenter les principales propositions de son programme sur l'agriculture.

Nicolas Thierry (au centre) visitait une ferme en Dordogne ce lundi aux côtés des candidats de sa liste en Dordogne et du gérant de l'exploitation
Nicolas Thierry (au centre) visitait une ferme en Dordogne ce lundi aux côtés des candidats de sa liste en Dordogne et du gérant de l'exploitation © Radio France - Théo Caubel

La tête de liste des écologistes aux régionales, Nicolas Thierry, était dans le Bergeracois ce lundi matin. Il visitait une ferme d'élevage bio à Lamonzie Montastruc. L'objectif de ce déplacement était de présenter les principales propositions du parti par rapport à l'agriculture. "Ce thème, c'est l'un des axes de notre campagne" explique Nicolas Thierry, dont la liste s'appelle "Nos terroirs, notre avenir".

"Je dénonce le modèle agricole intensif, pas les agriculteurs"

Le choix de la ferme n'a pas été fait au hasard. Il s'est rendu dans une exploitation reprise en 2007 par un jeune couple d'agriculteurs. Aujourd'hui, ils ont 95 bovins, dont la moitié sont des vaches à lait pour faire du fromage et l'autre sont des veaux pour la viande. La production est bio et biodynamique. La vente se fait en circuits courts. Un modèle que veut promouvoir Nicolas Thierry. "Moi je ne dénonce pas les agriculteurs. Je dénonce le modèle agricole intensif et industriel. Je pense qu'il faut revenir vers une agriculture en plein air, à taille humaine, où les acheteurs connaissent leurs agriculteurs."

Parmi les mesures qu'il souhaite mettre en place s'il est élu, il évoque la création d'un "conservatoire des terres agricoles" pour que la région acquière 60.000 hectares de terres agricoles pour y installer des agriculteurs. Il souhaite ouvrir la restauration collective des lycées à des agriculteurs locaux et bio. Il promet aussi un "grand plan agricole régional" pour sortir des pesticides de synthèse d'ici 2030.  

La liste EELV de Dordogne dévoilée jeudi

Les échanges se sont faits autour du gérant de l'exploitation Hugues Doche
Les échanges se sont faits autour du gérant de l'exploitation Hugues Doche © Radio France - Théo Caubel

Lors de ce déplacement, Nicolas Thierry était accompagné de quatre candidats présents sur la liste "Nos terroirs, notre avenir" en Dordogne. Il y avait Marilyn Forgeneuf qui mènera la liste départementale, le conseiller régional sortant, Lionel Frel, l'ancienne députée Brigitte Allain et Fabienne Lafon du parti Génération.s. Le détail doit être dévoilé jeudi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess