Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales : Sébastien Chenu, candidat RN, invite Xavier Bertrand à "rester humble et à ne pas fanfaronner"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Nord, France Bleu Picardie

Arrivé deuxième avec 25,65% au second tour des régionales dans les Hauts-de-France, le candidat du Rassemblement national Sébastien Chenu, a reconnu sa défaite et invité Xavier Bertrand à "rester humble et ne pas fanfaronner".

Sébastien Chenu reconnait sa défaite et invite Xavier Bertrand à rester humble
Sébastien Chenu reconnait sa défaite et invite Xavier Bertrand à rester humble © Radio France - Cécile Bidault

Arrivé loin derrière Xavier Bertrand au second tour des élections régionales dans les Hauts-de-France avec 25,65% selon les résultats définitifs communiqués par le ministère de l'Intérieur, Sébastien Chenu, tête de liste du Rassemblement national a reconnu dimanche soir sa défaite. 

Devant les militants, le candidat a mis en cause l'organisation du vote. Tous les électeurs n'ont pas reçu les professions de foi des candidats dans leur boite aux lettres. "Ce soir, la grande perdante, c'est d'abord la démocratie, avec une abstention si forte qu'on ne peut que regretter l'organisation lamentable de ce scrutin par le gouvernement : des professions de foi qui ne sont pas arrivées, aux bulletins de vote insuffisamment nombreux", a-t-il dénoncé. 

"Instaurer la proportionnelle"

"Quand vous avez près de 70% d'abstention dans un pays, vous n'avez convaincu que très peu de gens et je pense que la classe politique dans son ensemble doit se repenser les choses, notamment en instaurant la proportionnelle pour les législatives et plus généralement dans l'ensemble des élections", a précisé Sébastien Chenu sur France Bleu, ajoutant qu'il faudrait peut-être aussi reconnaitre le vote blanc. 

"Les électeurs du Rassemblement national ont choisi délibérément de ne pas s'intéresser à cette élection parce qu'ils n'ont pas vu le sens qu'elles pouvaient avoir. L'électorat populaire, les jeunes en particulier, se sont massivement abstenus, n'ont pas jugé intéressante cette élection régionale. Nous devons regarder comment leur parler, comment les ramener vers les urnes", a-t-il admis. 

Xavier Bertrand invité à l'humilité

Sébastien Chenu a invité Xavier Bertrand le président sortant de la région, réélu ce dimanche soir, à faire preuve de modestie : "J'invite monsieur Bertrand à rester humble et à ne pas fanfaronner. J'ai envie de lui dire, comme l'écrivait Jules Renard, il y a des moments dans la vie où tout semble réussir. Rassurez vous, ça passe". 

Le candidat du Rassemblement national a assuré qu'il prendrait la tête de son groupe au conseil régional. "Je veux vous dire que demain, à la tête d'un groupe régional qui sera combatif, qui sera déterminé, qui sera travailleur".

"Nous poursuivrons à développer la politique telle que nous la voyons. Notre offre politique est celle de protéger les Français, notre sécurité, notre identité, notre industrie. Oui, nous continuerons à travailler", a promis Sébastien Chenu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess