Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Relance économique : le député de la Loire Dino Cinieri veut alléger la fiscalité sur les donations

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Pour "donner une bouffée d'oxygène" aux ménages en difficulté, et relancer l'économie, le député LR de la Loire, Dino Cinieri, vient de faire deux propositions de loi à l'Assemblée nationale qui concernent l'épargne.

Sylvie Bonnet et Dino Cinieri dans leur permanence de Saint-Just-Saint-Rambert.
Sylvie Bonnet et Dino Cinieri dans leur permanence de Saint-Just-Saint-Rambert. © Radio France - Tifany Antkowiak

Comment redonner du pouvoir d'achat dans cette période de crise sanitaire et économique ? Le député Les Républicains de la Loire, Dino Cinieri, vient de faire deux propositions de loi avec cet objectif. Il propose tout d'abord d'alléger la fiscalité sur les donations et les successions, pour faciliter ces transmissions d'argent dans les familles. "Avec la crise économique que nous avons aujourd'hui, il y a une chape de plomb sur la tête des Français et il faut la faire exploser en apportant une substance financière aux familles", explique le député de la quatrième circonscription de la Loire. 

Plus de 130 milliards d'euros épargnés depuis le début de la crise

Dans ses permanences parlementaires, il a l'impression de voir de plus en plus de ménages en difficulté, "par exemple des familles qui ont eu une donation il y a cinq ou six ans, et comme la durée est de 15 ans, ils ne peuvent pas bénéficier d'une nouvelle donation et se retrouvent coincés. Il faut donc que cette durée diminue, qu'elle soit de cinq ans pour relancer la consommation et le pouvoir d'achat des Français". Il propose aussi de revoir les plafonds en vigueur pour ces donations

Dino Cinieri assure que l'État ne serait pas perdant, car dit-il "quand on relance la consommation, c'est aussi la TVA qui rentre dans les caisses"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Débloquer aussi l'épargne salariale

La proposition intéresse le ministère de l'Économie, d'autant plus que l'épargne accumulée par les Français depuis le début de la crise sanitaire dépasse les 130 milliards d'euros. C'est plus que le plan de relance, soulignait début avril le ministre Bruno Le Maire.

Comme les donations ne concernent évidemment pas tout le monde, Dino Cinieri propose par ailleurs un déblocage exceptionnel de l'épargne salariale, en raison de la crise liée au coronavirus. C'est une suggestion de sa suppléante, Sylvie Bonnet. "J'ai suggéré une proposition de loi pour débloquer la participation et l'intéressement, ce qui permettrait à de nombreux concitoyens de pouvoir acquérir un bien immobilier, d'entreprendre des travaux, d'acheter un véhicule, de pouvoir avoir cette bouffée d'oxygène qui permette de vivre et de relancer l'économie"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess